VOODOO LOVE ORCHESTRA : Inglorious technicolor

voodooloveorchestra_inglorious

Musique de rue par excellence, le drum and brass (comprenez : musique de fanfare) vient occasionnellement nous faire un petit coucou via des zigotos de la trempe de Voodoo Love Orchestra, ensemble britannique dont ce « Inglorious technicolor » est le deuxième album studio. Bien entendu, retranscrire toute l’énergie et la folie d’un tel exercice dans des conditions « stériles » n’est pas chose aisée. Mais je dois dire que Voodoo Love Orchestra s’en tire plutôt très bien avec cet album qui fait la part belle aux ambiances latin jazz (comme souvent). Bon, j’émettrai une petite réserve sur la reprise du « Ghost town » des Specials, qu’on voit venir à des kilomètres, mais le reste est franchement bien fichu. Après, ça ne vaut pas un vrai spectacle live, ce qui explique ma note un peu frileuse, mais le temps d’une soirée à thème, ça peut largement faire illusion !

Site officiel

Related Posts

  • 10000
    De Kift est un groupe-fanfare néerlandais oeuvrant depuis 1988 dans un genre bien à eux, mélangeant punk, rock, folk et musique festive, le tout sur des textes poétiques ou littéraires (du moins depuis quelques années). Pour leur vingt ans de carrière, ils proposent avec cet album de faire un bon…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *