TIERSEN, Yann : Infinity

yann_tiersen_infinity

Ça y est, le brestois sort du bois et nous sort un album de reprises de Devin Townsend ? Ah non ? Bon, alors c’est juste un titre, comme ça ? Mais quand même, cette pochette intrigue. Et puis, l’album démarre, et ce côté évanescent et un peu new age se confirme. Des influs world par paquets de douze, des expérimentations electro, des passages post rock, des bruitages, « Infinity » est clairement un album « autre », amenant la musique du breton encore un peu plus loin de son encombrant passé musical. Pour moi qui avais apprécié « Dust lane » mais fait l’impasse sur « Skyline », ça fait quand même beaucoup de changement d’un coup. Je ne suis pas certain de ce que monsieur Tiersen cherche à faire ici, ni ce qu’il cherche, mais je n’ai pas non plus envie de chercher avec lui. A l’écoute de ce huitième album, je me dis que je suis beaucoup plus cartésien que je ne le pensais ; l’infini, ça me dépasse, et ça me fait même un peu chier. Il ne me reste plus qu’à espérer que la prochaine étape du voyage de Yann me soit moins pénible !

Site officiel

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *