PLAIN WHITE T’S : Every second counts

Plain_White_T_s-Every_Second_Counts-Frontal

Depuis quelques semaines, une ballade intimiste me squatte le cerveau. Et d’autant plus que je ne sais pas mettre un nom derrière la voix masculine qui s’adresse à une certaine Delilah. Je l’avoue, je n’ai pas vraiment cherché à aller à la pêche aux infos sur le sujet. Mais il y a quelques heures, quand j’ai appris par hasard le nom du groupe, je me suis dit que ça valait le coup de jeter une oreille à l’album dont ce single, « Hey there Delilah », est tiré. Première constatation, le disque a mis du temps à faire son chemin entre l’Illinois et la France, puisqu’il est sorti en 2006. Deuxième constatation, le genre pratiqué sur icelui est beaucoup plus pêchu. car c’est bien de pop punk qu’il s’agit sur ce quatrième album des jeunes gens. Une pop punk qui sait varier les tempos et assumer ses influences, quitte à prendre parfois les couleurs de tubes eighties (« Friends don’t let friends dial drunk » et quelques autres). Mais ce qui aurait pu constituer une fausse note fait la valeur ajoutée du disque ; oui, Plain White T’s sonne un peu variété, mais c’est tellement bien fait qu’on s’y laisse prendre. Et dans ces conditions, la douce chanson entendue à la radio est juste la cerise sur un délicieux gâteau.

Paroles de l’album

Site officiel

Plain White T’s : Our time now

Plain White T’s : Hey there delilah

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *