MINISTRY : Twitch

ministry_twitch

Revenu de la synth pop de son premier album gentillet, Ministry (ou plutôt son camé de leader incontesté Al Jourgensen) plonge les deux pieds dans l’ebm qui à l’époque mène la danse. De là à y voir de l’opportunisme, il y a un pas que je ne franchirai pas. L’évolution est naturelle, et ça s’entend d’ailleurs bien sur ce « Twitch », qui conserve des traces de genres plus mainstream, de la pop à la new wave en passant par une forme de groove bâtard. Et si tout n’est pas à jeter sur cet album de transition, il faut tout de même le prendre comme le témoin d’une époque, tant son contenu a vieilli. J’avoue que, même à l’époque où je l’ai acheté (il doit traîner sur mes étagères depuis la fin des années 90), il avait déjà pris un sacré coup de vieux. Pourtant, je reste attaché à pas mal de ses titres ; « We believe » et son ebm martiale classique et efficace, le remix d’ « All day », titre de la première époque légèrement revisité, la bizarre « Over the shoulder » et son chant de pouffiasse, la psychotique « My possession », et surtout la glacée « Isle of man (version II) ». Le reste navigue entre correct et passable, mais « Twitch » reste un disque à connaître pour les fans du groupe et de mélange rock/metal et electro en général.

Paroles de l’album

Site officiel

Ministry : Over the shoulder

Related Posts

  • 10000
    Ok. Pour remettre les choses dans leur contexte, pour peu que ça ait une quelconque importance, Laibach est un groupe slovène au look proche de l'uniforme militaire, pratiquant une electro martiale et sombre, ayant fortement influencé Rammstein, pour la voix notamment. Le groupe a la particularité d'être assez controversé, certains…
  • 10000
    Ministry a décidé de tirer sa révérence après 27 ans de bons et loyaux sévices. Et comme pour me faire un dernier cadeau, la bande à Al sort une compilation de reprises en tant que chant du cygne. Au programme, quatorze reprises rock, avec une petite incursion jazz en fin…
  • 10000
    Oui, il existe vraiment ce disque. Non, je ne cherche pas à chroniquer que des trucs indés et confidentiels. Voici pour ceux qui, en découvrant cette chronique, se sont dit ; « vin dé non, mais ch'est qui incor ch'tilal ? » ou « diantre, mais où a-t-il encore déniché un tel artiste ? » en langage…
  • 10000
    Étrange, c’est le moins que l’on puisse dire. Et industriel, indubitablement. L’art de Halo (le terme de « musique » semblerait ici quelque peu galvaudé et/ou réducteur) n’est comparable à aucun autre ; une voix malade déclamant des textes quasi-inexistants sur fond de percussions pachydermiques et répétitives, de guitares noise…
  • 10000
    De la collaboration hautement improbable de Tom Barman et Cj Bolland, on attendait beaucoup. On imaginait une musique hybride et fantasque, un délire électro-rock tordu partant dans tous les sens en gardant toujours en vue une musicalité et une efficacité primordiales. Et on se trompait. Ce disque, constituant également la…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *