THE ANCHORESS : Confessions of a romance novelist

theanchoress_confessions

Le poids d’un héritage, c’est un nom qu’aurait pu porter ce premier essai de la galloise Catherine Anne Davies alias The Anchoress. A la place, elle a choisi celui-ci, quand même plus pompeux. Ah, oui, j’ai oublié de préciser quelque chose. The Anchoress pratique une pop tantôt classique, folk, electro, soit en mode intimiste soit en mode grand spectacle. Oui, ça fait penser à quelqu’un. Heureusement, ce premier album a plus à proposer qu’une relecture des exploits de Florence Welsh. Et est produit par un musicien de Mansun, dont on peut à juste titre penser le plus grand bien. Plus sages dans la forme, les treize titres ici présents sont empreints d’une certaine classe naturelle, qui satisfera sans mal les amateurs de pop féminine. Bon, ok, parfois ça tombe bien à plat (« Chip on your shoulder » par exemple), mais la plupart du temps ça fonctionne plutôt bien. C’est donc un début plutôt encourageant, même s’il manque de panache pour constituer un arrêt obligatoire ; il s’agit plus pour l’instant d’une pause agréable et récréative. Pas mal.

Site officiel

The Anchoress : You and only you

Related Posts

  • 10000
    J'avais quitté Florence en 2012, me disant qu'elle ne pourrait continuer dans la voie d'une pop indé clinquante et mélancolique, ayant été au bout de ce qui était possible. Je la retrouve aujourd'hui avec, effectivement, d'autres inspirations et aspirations. On retrouve dans ce troisième album ce qui a fait le…
  • 10000
    Deuxième album pour le phénomène Florence And The Machine. Pour ceux qui ne connaîtraient pas, c'est simple ; prenez une vocaliste à la voix claire et puissante, des compos pop indé, des chœurs généreux, une ambiance mélancolique, plein de synthés, des influences électro, soul et cold wave, une production en…
  • 10000
    A l'écoute de ce premier album de la canadienne, plusieurs noms viennent en tête : Bjork, Florence + The Machine, Kate Bush, Oh Land. On pourrait imaginer pire. En huit titres, la jeune femme installe un univers à la fois personnel et plein de petites touches de couleurs musicales bigarrées,…
  • 10000
    Un nom bien singulier, et une musique qui l'est tout autant, voici ce que je vous propose aujourd'hui. Attention, je ne dis pas que celle-ci est exempte d'influences palpables, ni qu'elle est d'une originalité folle. Mais il est indéniable que la musique de 2:54 est la sienne. Bâtie sur les…
  • 10000
    Cinquième album pour la formation rock indé d'Indianapolis, ce "Slingshot to heaven" revêt dès les premiers titres des habits plus posés et mélodiques, moins expérimentaux et "indés" que par le passé, tout en suivant globalement la même route. Entre americana, pop rock et folk, les titres ici présents se rapprochent…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *