UNLIKE PLUTO : Pixelated oblivion

Le monde de la musique reste, des années après que j’y sois rentré par la petite porte, parfois un mystère à mes yeux. Certaines formations, trop nombreuses pour être citées, proposent des styles académiques et barbants, et jouissent d’un certain succès, à la fois public et d’estime. D’autres suivent un chemin parallèle musicalement parlant, mais ne parviennent pas à tirer leur épingle du jeu. Armond Arabshahi alias Unlike Pluto autoproduit sa musique depuis 2013 sans que celle-ci ne réussisse vraiment à s’exporter, et ce malgré sa participation à quelques gros festivals. Est-ce à cause de son style, trop versatile et parfois ampoulé ? Probablement. Le rock electro du musicien se nourrit de son époque ; on peut ainsi y déceler des influences Muse, Imagine Dragons et autre sformations mêlant écriture pop, mélodies catchy et sonorités plus audacieuses et diversifiées. On obtient donc un album aux titres oscillant entre mélancolie et énergie rock, même si celle-ci est tout à fait contenue, maîtrisée. Meîtrisé, c’est le terme qui s’applique à la perfection ici. Un peu trop peut-être, diront certain(e)s. Effectivement, chaque chose est à sa place et tout semble étudié pour que ça fonctionne. Ce serait dommageable si malgré les efforts de Unlike Pluto ça n’était pas le cas. Heureusement, l’album est agréable, et s’il reste un peu trop mainstream pour moi, je ne vois pas de raison pour qu’il ne jouisse pas d’un peu de l’affection des fans des formations suscitées.

Facebook

Instagram

Paroles de l’album

https://genius.com/albums/Unlike-pluto/Pixelated-oblivion

Related Posts

  • 10000
    Comme beaucoup, je ne connais le groupe de rock electro Awolnation qu'au travers de leur tube interplanétaire, « Sail ». Pas certain que cet album m'aide à mieux cerner le projet. Bah oui, comme le titre l'affiche clairement, c'est un disque de reprises que nous propose Aaron Bruno ici. Des reprises de…
    Tags: on, titres, ne, c'est, d'autres, electro, certaines, instagram, paroles, l'album
  • 10000
    The Big Pink est londonien et donne dans un rock electro dans l'air du temps. Aucun doute sur cette description ; ça s'entend tout de suite une fois la galette lancée, quand le tubesque "Stay Gold" débarque. "Hit The Ground" est lui, un peu trop gros pour convaincre, bien qu'employant…
  • 10000
    Envy Of None est un nouveau nom, mais a bénéficié dès sa création d'une aura bienveillante de la presse spécialisée. Pourquoi ? Parce qu'il compte en ses rangs Alex Lifeson, un rescapé du groupe de rock progressif Rush. Pourtant, inutile de chercher à comparer les deux groupes ; ici, pas de trace…
    Tags: se, plus, l'album, electro, chose, rock, ne, qu'il, d'un, titres
  • 10000
    J’ai un peu perdu de vue les anglais de White Lies depuis leur second album « Ritual » qui m’avait moins convaincu que le précédent, puisque s’aventurant encore un peu plus vers les sonorités eighties et new wave. Quatre albums plus tard, je les retrouve d’ailleurs à peu près au même stade :…
    Tags: plus, se, ne, entre, pop, parfois, titres, album, https://open.spotify.com/album, aux
  • 10000
    La musique de Real Friends n’est pas vraiment ce que je préfère écouter habituellement ; trop attendu, trop facile, trop insouciant, bref trop pop punk. Sauf que, pour ce nouvel ep qui n’en a pas vraiment l’air, le groupe a imaginé un format pas inédit mais au moins audacieux. C’est en…
    Tags: plus, vraiment, titres, on, pop, l'album, paroles, facebook, instagram, q

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.