DIDIER SUPER : Vacances à vos frais

didiersuper_vacances

Adulé par une poignée, détesté par beaucoup, Didier Super a eu le mérite de mettre un bon coup de pied au cul du bon goût et du politiquement correct, ramenant sur le devant de la scène musicale francophone un cynisme bienvenu. Depuis, l’artiste a subi quelques déconvenues, et en plus il les a franchement cherchées, en se montrant égal à lui-même (et se faisant virer d’Universal) ou en se foutant complètement de la logique commerciale qui régit le monde de la musique. Alors forcément, beaucoup de fans de la première heure se sont détournés du grand con, et aujourd’hui c’est à un nouveau départ qu’on assiste. Ce qui n’est pas forcément un mal, puisque du coup Didier a mis les bouchées doubles et renoué sur ce cinquième album avec la fougue de ses débuts, et se concentre de nouveau sur l’essentiel : des textes incisifs et drôles mariés à des mélodies minimalistes mais efficaces. L’album enchaîne les chansons qui marquent ; « Clochard », « Avortine », l’autoproclamé tube « Rien à foutre », « Excision », « Boom »… Les autres sont un cran en-dessous mais se défendent pas mal quand même. Bon, au total, on arrive même pas à 25 minutes, c’est donc très très léger pour un retour. Mais quelque part, plus, ce serait trop, alors on s’en contentera.

Site officiel

Didier Super : Boom

Related Posts

  • 10000
    Passée la déception du deuxième album en forme d'arnaque commerciale en bonne et due forme (annoncée en interview bien avant sa sortie), il est temps de se pencher sur cette troisième « œuvre » de l'agitateur douaisien. On y retrouvera quelques titres déjà connus mais réorchestrés (« Comme un enfant au Brésil », « Petit…
  • 10000
    Amis et amants du mauvais goût et du troisième degré, chez vous Didier Super sera bientôt plus populaire que Jésus Christ. Le douaisien est bien décidé à redorer le blason du petit peuple, celui qui refait le monde à coup de lapalissades au café des sports et qui ne perd…
  • 10000
    Amis du bon goût, bonsoir. Le Comte du Cul s'acharne depuis 2001 à inculquer aux enfants des vérités pas forcément bonnes à dire, à compter à son public des histoires absurdes et cruelles. Ici nous parlons du premier album du bonhomme, où l'influence principale du Comte, à savoir Blair, dégueule…
  • 10000
    Cinq ans après « Bons pour l'asile », les Svinkels, ayant depuis vu leurs effectifs chuter, reviennent avec un nouveau compère et un nouveau son pour ce troisième album. A mi-chemin entre rap français et son crunk à l'américaine, les affreux punks jouent la carte de la provoc' et de l'humour douteux,…
  • 10000
    Les revoilà, nos fiers représentants à l'Eurovision ! Fidèles à leurs habitudes, ils nous livrent quinze titres tout aussi délirants que sur leurs précédents opus, pleins de jeux de mots foireux, de blagues vaseuses et d'approximations vocales. Oui, mais. Quand on y regarde de plus près, on se rend compte…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *