ART OF ANARCHY : Art of anarchy

artofanarchy

Quand j’ai commencé l’écoute de ce disque, je ne me souvenais plus pourquoi je l’avais mis sur ma liste d’écoute. Mais dès le premier titre de ce premier album, je comprends qu’il s’y passe quelque chose. C’est propre, c’est délicieusement grungy, légèrement groovy, parfaitement exécute, bien rock avec quelques gros riffs qui le rapprochent du metal. Et puis c’est très bien chanté aussi. Du coup, je me renseigne. Art Of Anarchy, c’est ce qu’on appelle un supergroupe. On y trouve rien de moins que le grand Ron Thal, un membre de Refused, des frangins inconnus au bataillon, et surtout, même s’il ne fait pas définitivement partie des meubles, Scott Weiland au chant. Pas mal, hein ? Et bien, c’est mieux à l’écoute. En 45 minutes qui passent comme 10, Art Of Anarchy fait le tour d’un genre certes assez limité, mais qui lui permet tout de même de pondre des titres très efficaces. Alors oui, ce disque n’a finalement pas grand-chose d’exceptionnel, ça reste du déjà entendu, mais c’est quand même vraiment bien foutu, et fait par des personnes très recommandables, M. Bumblefoot en premier lieu. A découvrir !

Site officiel

Art Of Anarchy : ’til the dust is gone

Related Posts

  • 10000
    Je suis passé à côté de Drenge et de leur premier album en 2013. Et je serais passé à côté de celui-ci si on ne me l'avait pas glissé dans la playlist. Pourtant, si « Undertow » a clairement un profil indé avec son rock alternatif guitare – batterie – voix, il…
  • 10000
    En 1991, avec la sortie du « Nevermind » de nirvana, le grunge explose. A la base invention de journalistes goguenards, le terme va désigner un genre qui n'en est pas vraiment un. Et tous les labels, petits et gros, vont s’engouffrer dans la brèche pour tenter de nous refourguer n'importe quel…
  • 10000
    Troisième album pour les américains de Silversun Pickups, toujours aussi inconnus sur nos terres. Et pourtant, ce "Neck Of The Woods" a été précédé de deux très bons albums, et marque les dix ans de carrière du groupe. Alors oui, même s'il le fait avec passion et application, même s'il…
  • 10000
    Que retiendront les historiens du rock de Bush ? Pas grand chose diront les esprits chagrins... Un premier disque honnête mais franchement pas révolutionnaire qui les place leaders du « néogrunge anglais », un chanteur belle gueule et voix savamment cassée qui sait employer les roucoulades sans en faire trop, un style…
  • 10000
    Punk, grunge, power-pop, rock noisy ; telles sont les références assumées par le quintette américain Cage The Elephant. Rien de bien original pour des trentenaires outre-atlantique. Voilà donc des jeunes gens qui collent parfaitement à leur époque. N'ayant pas eu l'occasion de découvrir leur premier essai, je ne me hasarderai…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *