VELVET REVOLVER : Libertad

Libertad

Je ne suis ni mélancolique de l’époque Guns n’ Roses ni fan ultime du genre, mais je dois dire que le premier album de Velvet Revolver (soit le supergroupe formé par les Guns sans Axl mais avec un chanteur de choc en la personne de Scott Weiland, ex-Stone Temple Pilots) m’avait vraiment convaincu. Ce deuxième album va-t-il redire la messe ? Première constatation, il est beaucoup plus mélodique, et un peu moins rentre-dedans. Le côté rock est toujours présent, le groove saillant comme un biceps de biker, mais le tout revêt des habits plus pop que par le passé. « Libertad » plaira peut-être aux fans de « Contraband », mais il a également des arguments pour ratisser un public un plus large. Au détriment de la qualité ? Je ne sais pas. Les titres sont tous bons, mais ce côté plus accessible, même s’il est très léger, ne plaira pas forcément aux fans de rock rugueux et sauvage. Pour ma part, je passe mon chemin…

Paroles de l’album

Site officiel

Related Posts

  • 71
    Dix-neuvième album pour Gégé, qui a quand même bien vieilli depuis ses grandes années. On retrouve ici ses thèmes musicaux mélancoliques et répétitifs, sa voix si particulière, ses textes parfois obtus, la plupart du temps empreints d'images poétiques. Mais indéniablement, la voix est plus fragile, moins assurée, et la musique…
    Tags: de, un, plus, aux, ne

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *