THE GHASTLY ONES : A-haunting we will go-go

ghastlyones_ahaunting

La recette de la musique de The Ghastly Ones est assez simple. Formé de concepteurs d’effets spéciaux passionnés de films « de genre », elle reflète à la fois les goûts cinématographiques et musicaux du trio. Et côté musique, on se situe dans un surf rock assez classique parfois mâtiné de rockabilly soft. Mettez le tout dans un shaker et vous obtenez un surf rock volontiers caricatural mais très fun. Un peu le genre de musique qu’on pourrait imaginer dans un épisode de scoobydoo. Alors oui, ce premier album du groupe est un peu un disque gadget, le genre qu’on ressort à chaque halloween et peu entre temps, mais il ne faut pas y voir un manque de sérieux, de talent ou de musicalité de la part de ses concepteurs. D’ailleurs, c’est monsieur Rob Zombie himself qui s’intéresse au groupe et le signe sur son label pour ce premier opus rafraîchissant sorti en 1998. Tout est soigné ici, de la musique déjà citée au livret excellent et assez drôle à parcourir. Et l’auditeur gourmand en a également pour son argent, avec 20 plages, parmi lesquelles des interludes et quelques samples et titres chantés apportent des respirations bienvenues, car il est vrai que le genre laisse peu de place à la diversité des orchestrations. Pour autant, ces bémols ne gâchent pas le plaisir ressenti à l’écoute de ce très bon premier disque d’un combo malheureusement disparu aujourd’hui, son concepteur ayant préféré se tourner vers d’autres expériences musicales.

Playlist

Site officiel

Related Posts

  • 10000
    Dès le premier titre, vous allez vous demander : « wow, mais qu'est-ce que c'est que ça ? ». Eh bien ça, mes amis, c'est du surf rock, et oui, on en produit encore en 2015. Et c'est tant mieux ! Messer Chups est un trio qui nous vient de Russie, et a derrière lui…
  • 10000
    Vous aimez Horrorpops, et le psychobilly en général ? Réjouissez-vous, Thee Merry Widows est fait pour vous ! Sorte de Tiger Army dernière période au féminin, les cinq donzelles sauvages ont concocté des titres classiques et accrocheurs, entre rockab', surf rock, punk et psychobilly pur, et on ne peut que…
  • 10000
    Groupe à la durée de vie éphémère (mais quoi de plus logique quand on est fans de « Great balls of fire ?), Vincent Vincent And The Villains aura au moins eu le mérite d'affirmer haut et fort son amour du rockabilly et du rock n' roll à travers ce premier…
  • 10000
    The Quakes, c'est un peu le groupe maudit du psychobilly / rockabilly, celui qui a tout entre les mains pour réussir et n'y parvient jamais. Et pourtant, ces losers magnifiques, je les aime moi. Né dans le mauvais pays (les USA), alors qu'à l'époque c'est l'angleterre qui mène le jeu,…
  • 10000
    Psycho Mutants, vous les avez peut-être déjà croisés en festoche. Ces chantres du psychobilly nous viennent tout droit de Hongrie et sortent avec ce « Baby burn » leur troisième album. Pour ceux à qui le terme précité ne dirait rien, voici un descriptif plus complet : on a ici un rockabilly un…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *