SAUL WILLIAMS : Martyrloserking

saul_williams_-MartyrLoserKing

Je dois dire que ce nouvel album du grand Saul me fait autant envie que peur. Parce qu’après avoir accroché l’oreille sur ses deux premiers albums, le bonhomme faisait tout et son contraire, et se faisait une orgie stylistique et scénaristique qui finissait par donner le tournis. Ah, les artistes ! Et avec son titre, « Martyrloserking » annonce peu ou prou le même programme… Allez, je me lance. « Groundwork » se montre plus sobre que prévu. Très inventif, mais recentré sur une mélodie prégnante. Suit « Horn of the clock-bite » ; un sample de piano redonne une couleur très slam, le refrain sonne assez metal fusion, le tout convainc sans mal. « Ashes » poursuit avec une couleur rock indus qui n’est pas du tout pour me déplaire. « Think like they book say » porte lui aussi des couleurs rock fusion et puis, et puis… je perds pied. On retrouve dans ce « Martyrloserking » tout ce qu’on a aimé chez Saul, et aussi tout ce qu’on y redoutait. Mais curieusement, ça marche très bien. Parce qu’il y a dans ce cinquième album le liant, la production béton qui faisait peut-être défaut avant, et qui parvient à rendre ce mélange rock slam jungle electro fusion portnawak logique, presque évident. Et ô combien passionnant aussi. On ne sait pas de quoi la minute suivante sera faite, et c’est bien. « Martyrloserking » a besoin d’attention, de place disponible pour s’épanouir et convaincre. Et pour qui a déjà aimé Saul williams, et pour qui aime découvrir faite à la fois avec les tripes et le cerveau, il n’y a aucune raison qu’il n’y parvienne pas. Adopté !

Paroles de l’album

Site officiel

Saul Williams : Burundi

Saul Williams : Horn of the clock-bite

Related Posts

  • 10000
    Oh, Saul, comme le temps fut long depuis ton dernier album ! Certes, ça ne fait que deux ans, mais en terrain slam ou hip-hop, comme tu es le seul à faire tomber les barrières et exploser les œillères avec un tel talent, je ne me lasse pas de te…
  • 10000
    Novembre, à ne pas confondre avec le groupe de metal, est... un groupe fondé par deux metalleux en mal de sensations exotiques, en proies à des désirs inavouables, que leur genre nourricier ne pouvait leur apporter. Pour assouvir leur soif, les voici avec sous le bras un premier album à…
  • 10000
    Décidément, Le Havre a des choses a des choses à dire et des émissaires intéressants. Car après Médine, et sous la même bannière, voici aujourd'hui Brav, ancien membre de Bouchées Doubles qui navigue en solo depuis quelques années avec comme objectif avoué ce premier album. C'est donc l'année 2015 qui…
  • 10000
    Impossible d'écouter tout ce qui sort : je suis donc passé totalement à côté du premier Run The Jewels, projet que j'aurai pourtant du pister puisque j'aime généralement tout ce que peut proposer El-P. D'autant plus que ce nouveau-né indie rap pourrait aussi me permettre de combler mes lacunes :…
  • 10000
    Entre Odezenne et Franky Vincent, il n'y a qu'un pas. Ou plutôt 3 lettres, et une orthographe approximative. Car j'ai, comme beaucoup, découvert Odezenne avec leur bluffant « Tu pu du cu », mitraillant les rimes et les jeux de mots comme jamais ou rarement en territoire français. Loin d'être un adepte…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *