MUNDY’S BAY : Lonesome valley

S’ils se sont rencontrés sous d’autres cieux musicaux (le punk hardcore), les membres de Mundy’s Bay ont choisi par ce premier album de se réinventer et de s’exprimer au travers d’un indie rock mâtiné de post punk, de l’énergie du rock alternatif et d’une patte mélodique pop. Mundy’s Bay ne s’impose pas vraiment de limites d’écriture, et superpose donc ce qui lui plaît en s’efforçant à ce que tout s’imbrique de façon convaincante. « Goodbye », premier titre de ce premier album, plonge donc un riff purement post punk au sein d’une chanson plus indie pop punk. Ce n’est pas si surprenant que ça, mais ça fonctionne. « Seasons pass » se fait plus sautillant et pop encore ; sympa mais un peu transparent. « Wash over me » est plus rock et aussi plus menaçante ; plus mémorable sans aucun doute. « Heavy bloom » s’avère aussi cool, avec ce délicieux petit plus mélodique. Dès lors, le poisson est ferré, et je ne sais pas si le reste des titres tient effectivement plus des réussites franches, ou si c’est moi qui les perçois autrement, mais en tout cas ils me font pour la plupart le même effet. Et donc, « Lonesome valley » passe tout seul dans les cages à miel, sans toucher les bords, laissant l’impression d’un disque intelligent qui se révèle petit à petit et finit par prendre une place beaucoup plus grande que le crédit qu’on lui laissait au début de l’écoute. Pari gagné donc pour ce premier album de Mundy’s Bay !

Facebook

Instagram

Paroles de l’album

Related Posts

  • 84
    Deuxième album pour les New-Yorkais de Drowners. Au programme, un rock indé aux légères incursions post punk (quelque chose dans les guitares) et aux mélodies efficaces. Que les titres soient fortement teintés eighties ou plus actuels, ils ont tous ce quelque chose qui les rend sympathiques. « On desire » n'est ni…
    Tags: rock, se, plus, indie, punk, post, album, pop, indépendante

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *