THE CRIBS : 24-7 rock star shit

Quand on est trois jeunes frères anglais qui montent leur premier groupe, en pratiquant u style à cheval entre rock alternatif et punk rock, je pense qu’on est bien loin de s’imaginer que, quelques années plus tard, une pointure de la trempe de Johnny Marr puisse rejoindre les rangs de celui-ci. Aujourd’hui, alors que celui-ci a vogué vers d’autres horizons et que la carrière du groupe a pris de l’élan, qu’est-on en droit d’attendre de The Cribs ? Eh, bien, la même chose pardi, la force de l’expérience en plus ! « Give good time », qui ouvre les hostilités, en est un exemple flagrant ; après le bon gros larsen de rigueur, c’est à un titre quasi parfait de powerpop / indie punk que nous avons affaire, tout en riffs catchy et voix éraillée bien en avant. En 36 minutes, on pourrait croire que ce septième album est de ces disques brûlants et sans fioritures dans le plus pur style punk. En fait il n’en est rien. Les mélodies pop, qu’elles soient punky ou grungy (une tendance appuyée ici) sont amenée avec bruit mais sans fureur. Voix et basse font front, la guitare et la batterie tissant leur toile plus discrètement. Steve Albini, producteur d’une partie des titres, a choisi de conserver un équilibre déjà éprouvé. Si certains argueront que la dualité du combo est leur force, on pourrait aussi bien concevoir qu’il s’agira d’un frein pour d’autres ; trop pop pour du punk, trop punk pour de la pop. Moi je les aime comme ça, les Cribs ; avec leur faux côté brut et débraillé qui cache mal leur sensibilité pop, et leurs vraies bonnes chansons jetées là négligemment en vrac. Et vous ?

Site officiel

Paroles de l’album

The Cribs : Rainbow ridge

Related Posts

  • 10000
    Le féminisme ne passe pas toujours par un combat digne et pacifique. Certaines idées passent plus facilement avec un coup de tête – balayette. Je ne dis pas que The Videos, jeune groupe parisien, est fondamentalement féministe, non. Il y a même des chances que le groupe ne soit absolument…
  • 10000
    Je passe pas mal de temps à râler parce que, gna gna gna, les groupes y font rien qu'à se copier l'un l'autre, et pis bla bla bla, y z'ont aucune créativité, aucune imagination, tout se ressemble, la vie ça pue. Et puis une fois de temps en temps, une…
  • 10000
    En prenant à son compte des sonorités metal et rock alternatif, en adoptant un chant entre modernité pop et habitudes grunge – emo, The Employment met apparemment toutes les chances de son côté pour être découvert et apprécié. Encore faut-il proposer des titres valables. Heureusement, les californiens proposent du très…
  • 10000
    Bon. On m'a vendu « Holy ghost » comme un disque punk-pop. Autant vous dire que me retrouver face à une chanson-titre intimiste et acoustique m'étonne un peu. Pourtant, l'esprit et le son sont bien là, et la disto prend peu à peu le dessus, pour débouler toute pimpante sur une « Wedding…
  • 10000
    Punk, ça veut encore dire quelque chose pour vous ? Et bien pour les petits gars de l'Ontario, ça a encore une signification. Bruyante, sauvage, sale, la musique du groupe rappelle pas mal de groupes nineties du punk le moins pop, du rock alternatif et du noise rock. « Higher power » ne…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *