MADCHILD : Silver tongue devil

madchild_silvertonguedevil

Retour du petit canadien hargneux pour un troisième album solo toujours aussi déviant et sombre. Madchild ne change pas son fusil d’épaule, et s’avère encore une fois parfaitement arrogant et/ou à propos. Ceux qui l’ont croisé au sein de l’excellent collectif Swollen Members savent déjà à quoi s’attendre. Car un disque de Madchild ressemble quand même pas mal à un disque du combo. Peut-être un peu plus fou, un peu plus malade, mais les qualités sont bien là, et les écueils quasi inexistants. Oh, bien sûr, on pourra me dire que seuls deux de ces dix-sept titres ont été pondus par l’habituel Rob The Viking, mais concrètement, les différences sont minimes. Et qui s’en plaindra d’ailleurs ? « Silver tongue devil » est une autre réussite à mettre sur le compte de l’inquiétant mc. Trash, cauchemardesque, et monstrueusement réussi, il aligne les titres mélodiques et forts, entre mélancolie et épouvante. Parmi eux, on retiendra plus facilement la cynique « Slut », « Everytime » qui vient picorer sur le terrain du dernier Yelawolf (en mieux), « Slayer » et « Brain dead », même si un paquet d’autres sont assez bonnes pour retenir l’attention des fans du combo, ou d’autres univers du même acabit (Necro et autres Army Of The Pharaohs et La Coka Nostra…). On notera la présence de Slaine sur deux titres. Ceux-ci sont assez dispensables, certes, mais bon, ça fait toujours plaisir. Bref, et même si je suis un peu de mauvaise foi, ce nouvel opus de Madchild est bon, très bon, et mérite qu’on s’y penche ! A vous de jouer !

Paroles de l’album

Site officiel

Madchild : Lose my mind

Madchild : Slayer

Related Posts

  • 10000
    Et de onze pour le collectif canadien, qui n'a plus rien à prouver personne, ni grand-chose à craindre de la part de la concurrence. Et pourtant, ils n'hésitent pas à s'éloigner du style sombre et violent qui les a fait connaître pour s'aventurer vers des sonorités plus simples et entraînantes…
  • 10000
    J'avais déjà entendu parler en des termes élogieux de Swollen Members à l'occasion de la sortie d'un précédent effort, "Bad Dreams", mais je n'avais pas eu l'occasion d'y jeter une oreille. Erreur réparée avec ce "Heavy" annonciateur de gros œuvre. Et de constater que les superlatifs n'étaient pas superfétatoires mais…
  • 10000
    Depuis 1991, Ron Braunstein alias Necro crache son rap hardcore sur fond de mixes aux sonorités gothiques et metal, creusant peu à peu le sillon d'un hip hop de blanc-becs nourris au rock. Car le monsieur a passé quelques années de sa jeunesse a jouer de la guitare pour un…
  • 10000
    Insane Clown Posse est un groupe sympathique, et probablement précurseur des (relativement) récentes évolutions du hip-hop vers l'univers du rock et/ou de l'horreur. Mais ça reste un groupe de seconde zone, n'en déplaise à ses fans. Alors oui, je l'écoute quand même. Mais j'avoue que c'est plus par curiosité de…
  • 10000
    C'est dingue ça, pas une seule chronique de Cannibal Ox dans ces pages ? Voilà un affront au hip-hop indé qu'il faut laver au plus vite ! Pour ceux qui n'auraient pas eu l'occasion d'écouter leur premier chef d'oeuvre « The cold vein », sachez qu'il s'agissait probablement d'une des plus belles réussites hip-hop…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *