HELLMOTEL : Hang Us Young

hellmotel hang us

Oula, y sont pas contents ceux-ci ! Qu’est-ce qui peut pousser des jeunes gens bien élevés à prendre un micro et des instruments comme on prend le maquis, mouliner comme des dératés et gueuler comme des putois ? Car de la rage, les ex-Judoboy en ont à revendre, c’est certain. Et comme ils sont généreux, ils nous en font profiter au travers de ce premier album sous leur nouvelle bannière. « A Song For Young Revolted Middle Class People » qu’y disent. Ben oui, mais concrètement, c’est pas ce qui manque dans le genre, même si toutes n’en ont pas l’appellation d’origine contrôlée (?). Et hélas, Hellmotel se contente souvent de faire un peu comme tout le monde ; du metalcore échevelé, brutal et technique, lorgnant sur le post hardcore de Botch ou sur le deathcore d’Inside Conflict. Et les seuls quelques titres qui tirent leur épingle du jeu sont ceux qui, comme l’illustre la superbe « Hell Hot Cats », cherchent à aller plus loin que ça, à trouver un chemin vers un enfer personnel, pas encore pavé de trop nombreuses bonnes intentions. Mais rien que pour ces quelques titres (pour schématiser, la deuxième partie de l’album), ça vaut le coup de faire un bout de chemin jusque Hellmotel. Un espoir à confirmer.

Site officiel

Related Posts

  • 73
    Les Marseillais de Dagoba sont sur une pente ascendante depuis un bon petit paquet d'années, et font tout pour rester sur le devant de la scène, s'imposant un rythme de croisière, une qualité compositive et une puissance rares. Bon, certes, la recette bouge peu ou pas du tout (ici, un…
    Tags: de, un, à

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *