HELL WITHIN : Asylum Of The Human Predator

hell within asylum

Hell Within est un quintette américain œuvrant dans un metalcore « mi-Slayer mi-Hatebreed, brutal, technique et abrasif » dixit la bio officielle Tout ce qu’il y a de plus classique ces derniers temps, me direz-vous. Et bien non, et là je me fais un plaisir de contredire la biographie beaucoup trop réductrice à mon goût. Certes, la base est hardcore, mais dans la forme, c’est une beaucoup plus vaste palette d’émotions que nous offre Hell Within. Entre le Soilwork de  » Figure n°5 « , voix claires comprises, et le Carcass d’  » Heartwork «  (excusez du peu !), les ex Twytch, déjà auteurs d’une œuvre autoproduite sous ce patronyme puis d’un mini-lp, entrent dans la cour des grands avec ce  » Asylum Of The Human Predator «  et pourraient bien la mettre à sac. Un très bon disque d’une formation qu’il est urgent de découvrir !

Paroles de l’album

Site officiel

Hell Within : Bleeding me black

Related Posts

  • 10000
    Hell Within m'avait agréablement surpris avec son précédent album, qui, dans la grande tradition Lifeforce, alliait le meilleur du hardcore, du thrash, avec des éléments heavy, death, indus, et le tout en restant très mélodique et accrocheur. Mais depuis, d'autres sont passés par là, pas forcément plus novateurs, ni meilleurs,…
  • 10000
    Formé sur les cendres de deux petits groupes underground, The Blackout Argument est allemand et fait dans le métalcore émo. Jusqu'ici, rien d'exceptionnel, surtout pour un label comme Lifeforce, fournisseur officiel de métalcore européen. Que possède donc cette nouvelle formation que n'ont pas ses camarades ? Efficace, pas pleurnichard pour…
  • 10000
    Bon, ok, avec un nom comme ça, on s'ampute d'une part de crédibilité, d'autant plus quand on pratique le metalcore. Pire encore lorsqu'on se revendique chrétien. The Devil Wears Prada part donc avec plusieurs handicaps. Ah oui, parce que je ne l'ai pas précisé, mais le metalcore, c'est quand même…
  • 10000
    Dans la famille metalcore, je demande les danois de As We Fight, qui nous présentent ici leur premier album. Avec son riffing entre death mélodique et heavy metal, vocaux empruntant tour à tour au hardcore pur, au death ou au thrash, rythmiques carrées et ultra-efficaces, parcimonieuses parties de synthé, cet…
  • 10000
    As I Lay Dying était jusqu'ici un peu noyé dans la masse des bons groupes metalcore, Et ce "An Ocean Between Us", quatrième album du groupe, arrive à point nommé pour changer la donne. Metalcore ? Oui, même si le groupe prétend que "thrash" lui va mieux, personne n'est dupe,…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *