GOD DAMN : Vultures

God_Damn_Vultures

God Damn (ce nom !) est encore la preuve qu’on peut faire autant de boucan à deux qu’à quatre. Ces deux anglais ne sont clairement pas là pour enfiler des perles. Quelque part entre un Leftover Crack, un Smasing Pumpkins, un White Zombie et un combo de stoner, God Damn pratique un drôle de mélange, très rêche mais aussi très bon. L’album commence d’ailleurs très fort avec un «When the wind blows » tout en rythme et en sauvagerie, qui envoie sacrément le bois. « Silver spooned » enchaîne avec une intro très punk, des riffs bien stoner et un refrain pop indé indus qui me rappelle les français Spor. Le début de « Maladie mélodie », lui, m’évoque un Green River… Je ne vais pas tous vous les faire, on a déjà les constituants principaux du son de God Damn : stoner indus punk noise, la messe est dite. Emballez-moi tout ça avec un max d’attitude, laissez macérer un peu, et vous obtenez un mélange sacrément détonnant. Ce qui fait défaut à un tel disque ? Un peu plus de diversité dans le riffing, les voix, les ambiances, parce qu’au bout, tout a tendance à se ressembler. « Vultures » conserve bien sûr quelques atouts, mais s’avère un poil trop long pour convaincre. God Damn a les moyens de redresser la barre, mais le souhaite-t-il vraiment ?

Site officiel

God Damn : Vultures

Related Posts

  • 10000
    Voici revenir le chaman des zombies blancs pour un deuxième méfait en solo. Cette phrase pourrait constituer l'intégralité de ma chronique. Après une intro mêlant rythmes actuels et dialogues de films vintage, on se retrouve plongés dans un monde qu'on a eu maintes et maintes fois l'occasion d'explorer... En effet,…
  • 10000
    Archétype de l'album maudit, ce « Is today tomorrow ? » est l'enfant de trois musiciens talentueux, ex No One Is Innocent première période, abandonnés par leur chanteur pour une carrière solo qui ne décollera jamais. Enregistré à la fin des années 90, sorti au début des 2000 dans une confidentialité terrible, il…
  • 10000
    Chant du cygne d'une formation suédoise de metal industriel à la trajectoire assez confidentielle malgré des premières parties bien cool (Slayer, Fear Factory, Machine Head, quand même), ce « Your vision as never mine to share » est pourtant un disque assez fantastique. Débarrassé de ses oripeaux très noise industriel mais ayant…
  • 10000
    On l'a cru perdu tellement de fois ! Et pourtant Smashing Pumpkins, le groupe, désormais réduit à son seul leader Billy Corgan, revient toujours se rappeler à notre bon souvenir. Sauf que de bons souvenirs, on en a plus tant que ça, la formation vivotant musicalement au gré de l'inspiration très…
  • 10000
    On n'y croyait plus, et pourtant, Billy Corgan, fatigué de se manger des râteaux de la part de son ex-fanbase avec ses derniers projets en date, du décevant Zwan à son mort-né album solo, a décidé de réactiver les Smashing Pumpkins. Dès les premières secondes, le décor est planté ;…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *