DEAD QUIET : Truth and ruin

Mais quel joyeux bordel par ici ! Dead Quiet, petits gars de Vancouver, pratiquent un genre entre stoner, heavy metal, rock et doom. Jusque là, rien de bien exceptionnel. Mais avec une bonne touche seventies dans les claviers (qui vient d’arriver, mais moi je découvre le groupe avec ce disque), et une tendance naturelle à scander les textes, qui sonne assez hardcore punk. Et ces deux éléments changent pas mal de choses dans la perception de leur musique. Petit aparté ; votre serviteur, ce qu’il préfère dans la carrière prolifique des géants du heavy metal Iron Maiden, c’est le premier album. Non, pas « Killers », le vrai, l’éponyme, avec Paul Di’Anno ! A l’époque, les riffs épiques de Steve Harris étaient contrebalancés par une attitude bien punk, ce qui confère à ce disque une aura incomparable. Et bien, j’ai parfois l’impression d’écouter un lointain héritier ici. Alors oui, c’est fugace, mais c’est cette sensation qu’une bonne poignée de gravier a été balancée dans une mécanique bien huilée que je retiens. On a donc ici un disque furieux, mélodique et mélancolique à la fois. Bien sûr, comme pour tous les albums de ce genre, l’homogénéité est de mise, et Dead Quiet ne nous réserve pas vraiment de surprise au détour de l’un des sept titres de ce troisième album. Mais l’autre point commun de ces chansons est leur potentiel ; pas un instant de relâchement, pas un moment de faiblesse ; on prend son pied du début à la fin, le groupe est impérial et sa passion transparaît de chaque riff, chaque plan. Bravo !

Facebook

Instagram

Paroles de l’album

Related Posts

  • 10000
    En 2018, ce groupe québecois arrivait tous chromes dehors avec sous le bras un premier album bien velu de stoner hard rock bluesy. A priori, on va embrayer sur la même chose pour ce deuxième opus, que le groupe a souhaité aussi naturel que possible. Si elle se présente comme…
    Tags: rock, vraiment, groupe, on, bien, cette, a, stoner, entre, instagram
  • 10000
    Pas écouté le premier album des français Abrahma. Reçu celui-ci en envoi promo. Lancé « Lost. Forever ». Me suis dit « Waw, quel putain de riff ! ». Le chant arrive, le riff se délie. Je pense : « En fait, c’est plus chelou que prévu ! ». Abrahma joue en effet les équilibristes. Et ça peut autant…
    Tags: on, d, ne, qu, disque, l, rock, doom, assez, c
  • 10000
    Vrai premier album des québécois, « I tread on your grve » est comme ses grands frères entièrement instrumental. Ce qui n’exclut pas une forme de narration. Car le groupe nous apprend que « I tread on your grave » conte l’histoire de motards dessoudés et revenus à la vie bien décidés à se…
    Tags: on, l, d, bien, disque, rock, a, groupe, qu, hard
  • 10000
    Vous aimez les photos ? Moi pas trop. Enfin, plus exactement, j'aime les photos de paysages, les trucs abstraits, plus ou moins artistiques, mais pas avec des gens dessus. L'humanité, je trouve ça vachement surfait, vous voyez ? Un gars qui photographie un gars, putain, c'est quoi, de l'anthropophagie artistique ? Enfin, bref,…
    Tags: bien, genre, oui, rock, entre, gars, parfois, on, moi, assez
  • 10000
    Je l'avoue, même si je suis la formation britannique depuis ses débuts et l'ai vu évoluer en terme de personnel ces dernières années, je m'étais fait une raison concernant son style musical immuable (ou si peu) depuis quelques années. La folie des débuts est passée, ayant laissé la place à…
    Tags: rock, groupe, on, a, assez, bien, l'album, riff, cette, disque

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *