CENTINEX : Redeeming filth

centinex_redeeming

Centinex, c’est un groupe de death suédois auquel je n’ai jamais prêté la moindre attention. Tellement pas que quand il a splitté en 2006, je ne m’en suis pas rendu compte. Alors pourquoi m’en soucier aujourd’hui qu’il se reforme, ce « Redeeming filth » sous le bras me direz-vous ? Ben franchement, je ne saurai pas vous fournir une réponse satisfaisante. Faute de grives, on mange des merles ? Ouais, un truc dans ce goût là. Enfin bref, « Redeeming filth ». Enchevêtrement de riffs déjà entendus, de rythmiques déjà éprouvées, portés par un chant plus-classique-tu-peux-pas, selon un format étriqué (10 titres, 32 minutes au compteur) qui ne laisse la place ni à la fantaisie ni à une quelconque digression mélodique qui pourrait laisser respirer un ensemble très, trop compact et massif. A réserver aux fans du genre ? Naan, même pas, avec toutes les reformations et les retours de ces derniers temps, ils ont bien d’autres chats à fouetter. A oublier alors ? Tout à fait, encore !

Paroles de l’album

Site officiel

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *