BLIND GUARDIAN : Beyond the red mirror

BlindGuardian_BeyondtheRedMirror

Je crois que ma dernière rencontre non fortuite avec les allemands de Blind Guardian remonte à 1998 et « Nightfall in Middle-Earth ». Et encore, j’ai un souvenir plus clair du « Imaginations from the other side » de 1995. Je pars donc de très loin pour appréhender ce onzième album. Mais je me lance. Non pas parce que je kiffe le heavy metal, non, ça, c’était bon en… D’ailleurs, est-ce que ça l’a déjà été ? Peu importe. Si je me lance, c’est juste parce que j’aime bousculer un peu mes habitudes. Intro grandiloquente, orchestration riche, riffing héroïque, voix mi-criarde mi rocailleuse ; on y est. Et on y reste pendant plus d’une heure. Et le pire, c’est qu’on y est bien. Bon, c’est sûr, les allergiques au genre ne changeront pas d’avis ici, entre les mélodies en mode majeur, les titres à rallonge, les orchestrations pompeuses et les soli pompiers. Mais on ne va pas se mentir ; « Beyond the red mirror » est une pure réussite. Bien composé, très bien joué, magnifiquement interprété, il s’avère prenant et varié, alternant moments touchants, cavalcades thrashy et passages plus rock prog. Pas forcément de quoi me remettre sur le chemin du dieu moule-burne et de la permanente, mais au moins de quoi me faire passer un moment agréable et riche en souvenirs. Vous voulez essayer ? Qui sait, ça va peut-être faire (re)naître une nouvelle passion chez vous ?

Site officiel

Paroles de l’album

Related Posts

  • 10000
    Deuxième album pour les doomsters traditionalistes de Pilgrim, jeune groupe new yorkais vouant un culte au grand cornu et à Black Sabbath. Mais là où un Cathedral restait sourd aux évolutions subies par le genre lancé par la maison-mère, les petits gars de Pilgrim, eux, n'hésitent pas à intégrer du…
  • 10000
    On entamera pas une dissertation sur les raisons qui ont poussé certains membres du groupe à déserter, on se contentera de juger du résultat de la mutation annoncée. Qu'en est-il de Edu Falaschi, le petit nouveau derrière le micro ? J'en entend déjà certains me dire : "Euh...Ils ont vraiment…
  • 10000
    Firebird est un groupe formé par un ex Carcass, émérite formation death, et qui a trouvé refuge sur Rise Above, label de Lee Dorian, ci-devant leader de Cathedral et grand fan de doom et heavy metal. Pourtant, Firebird ne pratique aucun de ces genres. Dingue, non ? Mouais, enfin pas…
  • 10000
    Youpi, les papis du heavy sont de retour ! Ma chronique pourrait très bien s’achever ici, la messe est dite. La vierge de fer avec Dickinson applique toujours la même formule que par le passé ; morceaux de bravoure épiques et poignants aux refrains taillés pour le stade, falsetos et…
  • 10000
    Si le papy du heavy metal ne fait plus peur à personne, spécialement depuis l'exposition médiatique de sa famille, il continue tout de même à pondre des albums à un rythme régulier, épaulé il faut le dire de fines gâchettes (l'indéboulonable Zakk Wylde, Mike Bordin derrière les fûts...). Oui, mais…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *