BJORKLUND, Maggie : Shaken

MaggieBjorklund_Shaken_CD_6PNL_1Tray_Middle_NoPkt_D3011M.indd
En voilà une intro qui déroute l’auditeur et l’induit en erreur ! Car une fois cette entrée en matière très morriconnienne passée, et pour celle ou celui qui sait que derrière ce patronyme de champion de tennis suédois se cache en fait la guitariste de Jack White, la surprise n’est pas si grande de se retrouver face à un style musical plus familier. Bon, pour tout vous dire, même si on s’en fout un peu, Maggie est danoise. Et côté musical, se rapproche fortement de l’album de Karen Elson « The Ghost Who Walks » qui m’avait bien plu il y a quelques années (en 2010, pour être précis). A tel point qu’on se demande qui de l’oeuf ou de la poule est arrivé en premier… Peu importe. On a donc affaire à un folk rock cotonneux, influencé sixties, mid-tempo, limite gothique, mené par une voix féminine moins assurée et « fatale » que la Karen, plus douce, mais collant parfaitement aux chansons lascives de ce deuxième album (et oui, ce serait donc Mme White la copieuse…). Et objectivement, même si le lien de parenté est plus qu’évident, et donc l’effet de surprise complètement inexistant, les mêmes qualités (ou presque) sont bien là et justifient l’existence et l’acquisition de ce « Shaken ».

Site officiel

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *