BEN CHATWIN : Heat & entropy

benchatwin_heat

Vous devez être nombreux à n’avoir jamais croisé la route de Ben Chatwin, sous son nom ou sous le pseudonyme de Talvihorros. Alors je vais vous brosser un bref portrait du bonhomme. C’est d’Ecosse que nous vient ce compositeur et producteur de musique électronique, et ce qu’il aime, c’est tisser de délicats entrelacs entre deux mélodies crépusculaires, bâtir des châteaux sonores brinquebalants juste tenus en équilibre par une mélancolie s’étalant dans le spectre sonore comme une inquiétante nappe de brouillard. En gros, c’est hivernal, beau et un peu neurasthénique, entre la folktronica et le (dark) ambiant. Ben Chatwin joue avec les sonorités, intègre des éléments incongrus qui se fondent parfaitement dans le décor et concourent à faire de « Heat & entropy » un magnifique voyage, une éclatante réussite du genre, si toutefois on peut appeler ça un genre. Bon, ce disque est tout de même très très proche du précédent, « The sleeper awakes ». Mais ils sont donc tous deux excellents, alors de quoi se plaint-on ?

Site officiel

Ben Chatwin : Euclidian plane

Related Posts

  • 10000
    Ital Tek est l'un des noms importants du dubstep. Je pense que c'est assez important de vous le dire, parce qu'à l'écoute de ce cinquième album, on ne saurait pas le dire. C'est peu de dire que « Hollowed » est éloigné des explosions de rythme et des ambiances adolescentes qu'on associe…
  • 10000
    Ah, la scène electro italienne ! Elle est tellement, euh, ben, elle est... En fait je sais pas ; parce qu'à part les excellents Bloody Beetroots et Eiffel 65 (c'te gloire nationale...), je n'y connais rien. Alors l'occasion de découvrir (peut-être) avec Aucan une formation vraiment intéressante, je ne peux pas lui…
  • 10000
    Non, mais sérieusement, faut arrêter. Il faut arrêter de m'envoyer des supers albums. Parce que moi, concrètement, je suis un fétichiste du disque. Et donc, m'envoyer un disque aussi excellent version numérique, ça ne va pas me suffire longtemps. Il faudra tôt ou tard que je le tienne entre mes…
  • 10000
    Les retrouvailles avec les génies de l'electro-ambiant Boards Of Canada sont toujours agréables. Il faut dire aussi que ce disque s'est fait attendre plus que de raison : le précédent, "The Campfire Headphase", est sorti en 2005 ! Panne d'inspiration ? Renouvellement laborieux ? Rien de tout ça ici. Le…
  • 10000
    Le discret duo écossais remet le couvert pour un troisième album excellent. Un son moelleux et presque psychédélique pour un rêve éveillé tout en douceur, voilà ce qu'évoque « Geogaddi », dont le titre mystérieux sied parfaitement à une musique hors du temps et de l'espace. Inutile de chercher à extraire un…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *