ALBARN, Damon : Everyday robots

damonalbarn_everyday_robots

On ne peut pas dire que je sois un acharné, un die-hard fan du Damon Albarn post-Blur. J’ai écouté sans vraiment aimer Gorillaz, suis totalement passé à côté de The Good The Bad & The Queen, n’ai pas vraiment adhéré à « Mali Music »… Bref, je suis un mauvais élève, et ne devrais même pas prétendre au droit d’écouter et juger ce nouveau projet. Mais voilà, j’ai un fonds punk, alors je me crois tout permis et ne fais que peu de cas de ces menus détails. D’autant plus que, s’agissant d’un nouveau projet, il n’y a pas vraiment lieu de dresser des comparaisons avec son passé musical. Ce « Everyday robots » compile les influences pop indé, world et jazzy de Mr Albarn, les enveloppant d’un voile avant-gardiste bienvenu. Mais bon, quand bien même les 46 minutes de ballades du monsieur de 46 ans sont assez bien troussées dans le genre, elles me laissent tout de même comme héritage un sentiment d’ennui profond. Je peux bien comprendre que l’apaisement et la sérénité soient une forme d’évolution chez un artiste, mais de là à l’apprécier…

Paroles de l’album

Site officiel

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *