WHOMADEWHO : Through the walls

Nous avons avec WhoMadeWho une relation complexe et au long cours. Quand le groupe a débuté sous une bannière plus rock, je n’aimais pas ce qu’il proposait. A l’occasion de son troisième album « Brighter », je le découvrais sous un nouveau genre, plus electro pop et franchement plus convainquant. Et paf, j’ai loupé son quatrième opus. Aujourd’hui, si vous suivez, c’est le cinquième en date, et je dois dire que je suis plutôt content de retrouver les danois et leurs sonorités à la fois légères, rétro et dansantes. Oh, je ne vais pas vous mentir. « Through the walls » n’est pas non plus un tremblement de terre. Il ne propose rien de plus qu’on ne connaisse déjà du groupe : un travail sur les sonorités electro actuelles, une délicatesse dans la voix, une science de la mélodie certaine. Rien de transcendant, juste du travail bien fait et des titres qui passent sans problème le cap d’une écoute en boucle. Plus ? Oui, ça peut être envisagé, mais pas forcément tous les jours ; ici, les hits sont timides et fuyants. Certes, on pourrait dire que la qualité, ça se mérite, mais un ou deux hits qui viendraient ponctuer ce disque ne seraient pas de trop. Alors déçu ? Non, pas vraiment, mais pas subjugué non plus.

Site officiel

Paroles de l’album

WhoMadeWho : Dynasty

Related Posts

  • 75
    Venus de l'au-delà, Emile et ses Zolas reviennent se venger du manque de considération que les jeunes ont pour eux, à grand coup d'électro-pop indé ! Comment ça, je ne fais peur à personne ? Bon, c'est clair, les canadiens non plus ne sont pas là pour faire flipper les masses laborieuses,…
    Tags: ne, groupe, plus, the, album, a, on, non, rock, pop

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *