NORTON : Eponyme

norton_norton

On continue notre tour du monde des provenances improbables de disques rock avec Norton et son rock indé finalement très pop en provenance directe du Portugal. Fondé en 2002, le quator de Castelo Branco mixe electro pop, pop bubblegum et rock indé, avec toujours en ligne de mire le fait de proposer un genre facile d’accès et mélodique. Sur ce point, je dois dire que ce nouvel et quatrième album ne rate pas sa cible. Pourtant, j’ai quand même du mal à y accrocher complètement. A cause de cette obsession de la mélodie qui fait mouche, de la combinaison tubesque, de tous ces éléments pris ça et là et certes bien combinés, mais quand même bien trop familiers, d’un relatif manque de personnalité. Reste que ce « Norton » est recommandable pour qui cherche un rock efficace et radio-friendly : je ne suis juste pas dans cet état d’esprit ce soir. Par contre, 8 titres et 35 minutes, ça sent quand même plus l’ep…

Site officiel

Paroles de l’album

Norton : Magnets

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *