ZOMBI : The zombi anthology

ZombiAnthology

On pourrait croire à une compilation posthume, à un best of du groupe Pennsylvanien. Il n’en est rien. « The Zombi Anthology » est en fait la réédition « propre » d’un cd vendu sous le manteau par le groupe à ses débuts, et présentent donc des œuvres de jeunesse. On y trouvera des titres encore plus marqués par l’empreinte de Carpenter ou Goblin. Titres sans nom, témoignages d’une adoration et d’un fanatisme encore sans bornes ni réelle réflexion sur la direction à donner, ces douze pistes n’en sont pas moins intéressantes. Déjà, parce qu’elles sont bien composées, installant un climat de tension, une atmosphère étrange et inquiétante, les prémices d’une horreur rampante, patiente mais implacable. Et puis parce qu’elles sont une illustration plus courte et plus digeste pour le quidam de ce dont le combo est capable. Enfin, elles constituent une pièce de collection pour tout fan qui se respecte !

Site officiel

Related Posts

  • 10000
    Bref récapitulatif : il y a 3 dizaines d'années, Dario Argento fait appel au groupe progressif Goblin pour illustrer ses pellicules horrifiques. Deux gamins de Pittsburgh découvrent quelques années plus tard le cinéma du bonhomme, et avec eux tout un pan de musique rock qui n'a pas sa place en…
  • 10000
    Incroyable. Jamais je n'aurais cru un jour écouter ce genre musical en 2004, et encore moins chez Relapse ! Pensez donc: Zombi pratique un space rock instrumental rappelant grandement les heures glorieuses du groupe Goblin, qui officiait sur la plupart des bandes originales des films d'horreur de Dario Argento et…
  • 10000
    Décrire le son de Carpenter Brut, beaucoup s'y sont cassé les dents. Pourtant, ce n'est pas si difficile. Le tout, c'est que les personnes en face aient les mêmes bases que vous. Et ça, c'est pas gagné. Bon, alors voilà : Carpenter Brut, c'est Perturbator + Zombi avec une touche d'electro-dark…
  • 10000
    A l'heure où la musique électronique n'est plus évoquée dans nos médias chéris qu'à travers une nouvelle danse identitaire, permettant à tout un chacun d'être hype en faisant de grands gestes plus ou moins désordonnés sur n'importe quel rythme binaire grossier (si l'égalité doit passer par là, je demande l'asile…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *