VOORN, Joris : Nobody knows

jorisvoorn_nobodyknows

Oui, il existe vraiment ce disque. Non, je ne cherche pas à chroniquer que des trucs indés et confidentiels. Voici pour ceux qui, en découvrant cette chronique, se sont dit ; « vin dé non, mais ch’est qui incor ch’tilal ? » ou « diantre, mais où a-t-il encore déniché un tel artiste ? » en langage moins fleuri et régional. Bref, Joris Voorn est un dj hollandais qui fait de la techno. Pas hardcore, plutôt housy, à l’américaine. Non, je n’ai pas non plus profité de la trêve hivernale pour me teindre les cheveux, apprendre la tektonik et partir à l’assaut des dancefloors. D’ailleurs, si on peut éventuellement imaginer danser sur quelques titres ici, ce n’est pas le but premier semble-t-il ; le rythme y est plus chaloupé que fiévreux, la musique plus after que party. Ce qui, je dois dire, me convient tout à fait. Entre electronica douce et trip-hop automnal, ce « Nobody knows » (en même temps, il vous avait prévenus…) est tout simplement un petit moment de bonheur. Que les titres soient ou pas accompagnés d’une voix (féminine la plupart du temps), ils développent des ambiances cotonneuses et assez planantes, créant une impression de confort et de tendresse qui fait tout son charme. Bref, voici un très bon album qui s’écoutera plutôt seul un petit verre de liqueur à la main (à déguster avec – bah, faites ce que vous voulez, je ne suis pas votre mère!).

Site officiel

Related Posts

  • 10000
    Certaines personnes ont un sens de l'à-propos assez impressionnant. D'autres, moins. Anton Kaldal Ágústsson est soit bourré d'humour, soit dans la deuxième catégorie. Son bébé, Tonik Ensemble, porte assez mal son nom. Entre electronica, ambient, house, electro-pop, trip hop et pop indé, celui-ci navigue en eaux calmes, loin des geysers…
  • 10000
    « Sundial ». « Jonny Faith ». Tout ça sent la positive attitude chère à Lorie à plein nez ; pas ma « cup of tea » d'habitude. Mais bon, le bonhomme est signé chez Tru Thoughts, label que je connais peu mais qui m'a tout de même apporté un petit bonheur avec Hidden Orchestra. Alors je…
  • 10000
    Troisième album pour cet autrichien, et premier sur Ninja Tune ; maintenant vous savez pourquoi je me retrouve à écouter « Joined ends ». Oh, je sais, le label n'a plus depuis quelques temps la même aura de dénicheur de talents, de défricheur de la musique électronique. Mais il a quand même bien…
  • 10000
    De sa Finlande natale, le DJ Jori Hulkkonen nous envoie ce quatrième album par le biais de Fcom, légendaire (depuis peu, certes...) label français de Laurent Garnier et Eric Morand, tenant une place prépondérante dans l'essor de ce qu'il est convenu d'appeler la « french touch ». Et de French touch, il…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *