TEMENIK ELECTRIC : Little hammam

Je ne sais pas pourquoi j’ai toujours été sensible aux sonorités orientales. Ce n’est pas vraiment dans mon ADN : celui-ci est plutôt nourri d’influences transalpines. Mais le fait est que j’ai été entouré de cultures différentes assez tôt dans ma vie, et que j’ai eu pas mal de personnes d’origines et de confessions différentes. Tout ça m’a probablement inconsciemment nourri. Des sonorités, des couleurs et des odeurs qui ont forgé mon goût de la fusion de genres, et d’ailleurs, tout simplement. Temenik Electric est une formation marseillaise mixte qui fusionne rock et musique orientale, avec une pointe de musique électronique. « Little hammam » est son troisième album, et je ne jaugerais le groupe qu’à la lumière de celui-ci, ne connaissant pas les autres. Il faut que je vous dise ; les entreprises de ce type sont nombreuses, et leurs promesses souvent identiques, ou du moins très ressemblantes. Et la plupart du temps, les formations se vautrent lamentablement dans les mêmes écueils ; trop ceci, pas assez cela, bref une alchimie bancale. Mais pas de ça ici : tous les marqueurs sont présents, et le calibrage est optimum. On m’a vendu « Little hammam » comme un disque d’« arabian rock », et c’est effectivement ce que je trouve ici. Assez arabe pour que les gens comme moi aient le frisson de l’exotisme, et assez rock pour que les gens comme moi (y’en a que pour eux t’façon) s’y sentent quand même en confiance, dans leur élément. Chaque titre porte le sceau du groupe, et s’inscrit dans une démarche qui n’appartient qu’à lui. Mais surtout, c’est pas une posture, une lubie : Temenik Electric est avant tout un groupe de rock, et il a décidé à un moment de marier ça à ses racines, et pas le contraire. C’est du moins ce qu’on ressent à l’écoute de ces onze titres. Bien sûr, certains sont plus « colorés » que d’autres, mais tous sont aptes à vous plaire si vous accrochez à la description. La formule est bonne, et la preuve c’est qu’elle est éprouvée sous différentes formes pendant les 36 minutes de ce « Little hammam » sans qu’on soit tenté de corriger l’assaisonnement !

Instagram

Facebook

Related Posts

  • 10000
    Parfois, en attaquant l'écoute d'un album, on ne sait vraiment pas à quoi s'attendre. Pour ce projet du duo français Guido Minisky et Hervé Carvalho, c'est plutôt le contraire ; les intentions sont affichées dès le nom du projet ; allier le charme enivrant des musiques orientales au rythmes obsessionnels de l'acid…
    Tags: c'est, assez, ne, n'est, plus, ceci, https://open.spotify.com/album, facebook, instagram, moi
  • 10000
    Troisième album pour la tunisienne Emel Mathlouthi. La belle s'était déjà fait remarquer et apprécier par son style habile, à mi-chemin entre la new world d'influence orientale et la musique électronique la plus planante, du trip hop à l'ambiant. Plus aguerrie et confiante, on s'attend donc à ce que le…
    Tags: on, titres, plus, se, bien, vie, musique, ne, lui, troisième
  • 10000
    Recevoir des disques, susciter suffisemment de confiance ou de sympathie pour qu'on lui fasse ce cadeau, c'est un peu le saint graal pour un chroniqueur musical. Enfin, au moins pour moi, je ne sais pas ce qu'en penseront les autres. Mais il y a encore mieux que ça ; c'est…
  • 10000
    Formation française multi-culturelle, Orange Blossom est unique aussi bien dans le paysage français que mondial. Mêlant musique électronique, musique orientale, cuivres et cordes, « Everything must change » marque une étape dans l'hybridation musicale des cultures et des genres, créant un nouveau langage, faisant éclater préjugés et frontières pour mieux s'assumer citoyen…
  • 10000
    Oi Va Voi est un collectif Londonien de religion juive pratiquant une musique apatride, entre traditions world diverses (juive, tzigane, orientale, que sais-je encore!), trip hop feutré, pop ouverte et musique électronique au sens large. Et qui le fait avec un talent certain. Dès le premier titre, on est littéralement…
    Tags: musique, album, titre, goût, world, orientale, on, électronique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.