OUR BLOND COVERS : Die & retry

Jeune formation parisienne appréciant autant le grunge que le rock burné à tendance heavy, Our Blond Covers nous présente ici son deuxième ep. Un ep bien fourni, avec sept titres pour 30 minutes de musique. Et ça commence très fort avec « Die & retry », ritournelle où un rock grungy se mêle à des mélodies qui me rappellent un Galactic Cowboys. « Maniac » est moins mélodique et plus rentre-dedans mais tout aussi efficace. « Left away without a trace » se camoufle d’abord sous la forme d’une ballade, mais s’avère bien plus intéressant que ça, jouant la carte de l’émotion mais en y injectant une certaine puissance. « Deaf tones » joue hélas un peu la même carte, en un peu plus émo, avec beaucoup moins de talent. Heureusement, « Artificial » renoue avec le modus operandi du premier titre et recentre le débat. « Something wrong » joue la carte du mid-tempo mais son excellent refrain fait toute la différence. Enfin, « Voices » sauve les meubles mais s’avère trop classique pour opérer une sortie mémorable, et ce malgré son dénouement inattendu. On a donc dans l’ensemble une très bonne carte de visite pour Our Blond Covers, qui d’ailleurs ne vise pas la perfection mais la « badassitude ». Bon, on en est pas encore là non plus. Mais on peut affirmer que les parisiens sont sur la bonne voie, et on leur/se souhaite de continuer comme ça !

Site officiel

Our Blond Covers : Die & retry

Related Posts

  • 10000
    En prenant à son compte des sonorités metal et rock alternatif, en adoptant un chant entre modernité pop et habitudes grunge – emo, The Employment met apparemment toutes les chances de son côté pour être découvert et apprécié. Encore faut-il proposer des titres valables. Heureusement, les californiens proposent du très…
  • 10000
    « Pronoia », premier titre de ce premier album du trio d'Olympia, Washington, pose une question qui pourrait être au centre de cette critique ; doit-on avoir honte de ses influences ? Doit-on les occulter ? Et celui qui les reçoit forcément en pleine tronche à l'écoute de ce titre doit-il les passer sous silence ?…
  • 10000
    Je suis passé à côté de Drenge et de leur premier album en 2013. Et je serais passé à côté de celui-ci si on ne me l'avait pas glissé dans la playlist. Pourtant, si « Undertow » a clairement un profil indé avec son rock alternatif guitare – batterie – voix, il…
  • 10000
    Troisième album pour les américains de Silversun Pickups, toujours aussi inconnus sur nos terres. Et pourtant, ce "Neck Of The Woods" a été précédé de deux très bons albums, et marque les dix ans de carrière du groupe. Alors oui, même s'il le fait avec passion et application, même s'il…
  • 10000
    Les Ladder Devils sont un groupe ricain pratiquant un genre à cheval entre noise rock et rock hardcore. "Clean hands" est leur premier long après une série d'ep. En 10 titres, le combo balaie un spectre finalement assez large de la musique bruyante américaine : punk, noise, hardcore, alternatif, post…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *