YUGAL : Chaos & harmony

A l’écoute de cet album, deux choses sont difficiles à croire, et pourtant avérées ; 1/ Yugal est breton, 2/ « Chaos & harmony » est autoproduit. C’est là qu’on se rend compte des progrès de la scène autant que de la technique. Yugal, donc, est un quintette qui semble apprécier autant le metal mélodique et progressif que le bon gros thrash death, et propose sur ce premier album son compromis entre les deux. Et si « Khamsin » se la joue intro world dépaysante, « Once upon a lie » plonge franchement dans le territoire qu’on connaît mieux, tout en conservant une part de virtuosité et de délicatesse. « Heavy mental » renoue avec des influences orientales, chemin qui constitue le fil rouge de ce « Chaos & harmony ». C’est d’ailleurs dans les instants les plus métissés que réside la force de cette première œuvre… et dans les passages les plus terre à terre que l’on a le plus de mal à s’accrocher. Alors certes, Yugal a des défauts, et peut paraître un peu lourdaud par moments. Mais le fait qu’il ait tout de même su accoucher d’un disque aussi nuancé et empreint d’intelligence que ce « Chaos & harmony » est un indice sur le futur radieux qui pourrait être le sien s’il se concentre sur ses qualités et sa personnalité. Et le nôtre à découvrir ses futures productions, donc. C’est tout le mal qu’on se souhaite !

Site officiel

Yugal : Heavy mental

Related Posts

  • 10000
    Les groupes de l’est ont ceci de particulier qu’ils sont studieux et rigoureux, à défaut d’être inventifs. Thy Disease ne déroge pas à la règle avec un premier album de thrash death légèrement cybernétique. Les riffs sont de facture assez classique, pour ne pas dire banale, mais sont secondés par…
  • 10000
    Ah, le thrash ! Pour quelqu’un de ma génération, ce terme chatoyant est souvent synonyme de découverte du metal, d’années cheveux longs et headbanging effréné. Avec ce 4e album, les Finlandais espèrent bien remettre le genre sur les rails. Et dès les premiers titres, on est convaincu que, si cet…
  • 10000
    Anciients, à ne pas confondre avec Ancient, le groupe black metal norvégien, est un combo relativement jeune (fondé en 2010) qui nous vient de Vancouver, au Canada. Il a choisi de s'exprimer au travers d'un heavy thrash progressif qui pourrait rappeler l'école Mastodon & co, mais qui possède assez de…
  • 10000
    Je ne connaissais pas du tout ce groupe de Santa Barbara avant aujourd'hui. Mais au vu du concept original, centré sur les gobelins, et du chanteur lui-même grimé, je me devais de le découvrir. Décrit ça et là comme du death mélodique ou prog, ce n'est pas du tout ce…
  • 10000
    Les pays de l'est regorgent de formations extrêmes vivotant, rampant dans l'ombre, en attendant leur heure. Et celle de Neolith pourrait bien être venue. On ne peut pas dire que c'est grâce au piston ; le combo a été formé en 1991. Et en a bien bavé durant toutes ces années :…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *