MYSTICUM : Planet satan

mysticum planet satan

Alors, ça, c’est du retour ! Pour ceux qui ne verraient en Mysticum qu’un obscur groupe de black metal de seconde zone, laissez-moi vous rafraîchir la mémoire. Formé en 1993 avec pour optique une réinterprétation du genre black, Mysticum a fait polémique en sortant son premier album « In the streams of inferno » : sonorités techno, batterie électronique, pochette post-apocalyptique et looks hors normes. Et puis hop, à part un split en 2003 et une compil en 2004 (dont l’intérêt reste à déterminer), plus de nouvelles. Et puis, en 2014, ils sortent d’un mutisme qu’on pensait éternel. Pas facile de revenir sur le devant de la scène dont on a été l’instigateur ; depuis leur disparition, d’autres comme Aborym ou Dodheimsgard leur ont emboîté le pas. Alors pas le choix pour ce deuxième album ; il se doit d’être bon. « Planet satan » la joue malin(e) : ni trop près ni trop loin de l’original. On est donc toujours en territoire black electro extrême, mais les sonorités et la production ont été remises au goût du jour. Les fans d’antan apprécieront. Ceux qui par contre ont suivi l’évolution du genre, pas sûr ; un poil trop extrême pour qu’on saisisse bien sa portée électro, le genre développé ici évoque un Dark Funeral énervé dopé (c’est le mot étant donné l’influence principale du groupe) à l’Aborym le plus bourrin. Au final, « Planet satan » n’est pas décevant du tout, mais pas assez excitant pour en faire autre chose qu’une bonne surprise pour les nostalgiques, et un bon disque de plus pour les autres. Dommage, car le combo aurait gagné à plus mélanger ses parties ambiant et black !

Paroles de l’album

Site officiel

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *