KANE STRANG : Blue cheese

BING112 LPjacket 9 23

Après avoir passé quelques temps en Allemagne et sorti un premier album remarqué, Kane Strang est revenu à la maison (Dunedin, Nouvelle Zélande, oui, ça fait un bout de route) pour accoucher de son deuxième disque ici présent, dont le titre m’a assez titillé pour que je lui prête l’oreille. Bah oui, il est quand même rare de croiser un hommage non dissimulé au bleu d’auvergne dans un disque. Naaaan, mais c’est bon, j’me doute que le « Blue cheese » auquel le titre renvoie n’est pas forcément celui auquel je pense, mais l’image m’a amusé, et ça m’a suffi. J’en ai d’ailleurs été bien inspiré. Car ce trop court deuxième opus se révèle passionnant. Quand « The web », sa basse obsédante et sa mélodie déboulent, on se dit déjà qu’on tient quelque chose, même si son horrible fin abrupte vous fera hurler à la lune. Sauf que Kane ne s’arrête pas là. « Things are never simple » s’avère tout aussi percutant. Puis c’est au tour de « Full moon, hungry sun », troisième sans faute. Et si la suite se montre parfois un poil plus perfectible (à part un « She ‘s appealing magnifique » et un « Scarlet king magnolia » très réussi aussi), cet album se révèle tout de même plein de belles choses. La pop indé psyché – alternative de Kane Strang (ici épaulé par quelques amis) se montre sacrément incisive et efficace, et on y reviendra avec plaisir. Le style pourrait rappeler parfois un Pinback en plus farfelu, dans la mesure où, malgré la présence de guitares (plus ou moins) punchy, le groupe affiche une certaine indolence mélancolique dans son expression. On pense aussi parfois à un Revelino. Enfin, bref, « Blue cheese » est un très bon disque, et les amateurs d’indie pop seraient bien malavisés de passer à côté !

Site officiel

Related Posts

  • 10000
    Qu'il est loin le temps de « This Is A Pinback Cd », lorsque le groupe n'était qu'un projet parallèle aux formations respectives de Rob Crow et Zack Smith, à savoir Heavy Vegetable et Three Mile Pilot ! « Statutairement » comme musicalement, le duo a bien évolué depuis lors.…
  • 10000
    Troisième album pour Pinback, reconnaissable entre mille dès les premières secondes grâce à cette instrumentation si particulière et à ces mélodies douces et sensibles, marques de fabrique du duo depuis leur toute première collaboration avec l'exceptionnel « This Is A Pinback Cd ». Pourtant, on a très vite l'impression que…
  • 10000
    Du rock irlandais, le quidam connaît surtout U2, les Corrs et les Cranberries. Les plus pointus citeront My Bloody Valentine, Thin Lizzy, les Thrills ou The Divine Comedy. Mais jamais Revelino. Et pourtant. Né sur les cendres du groupe The Coletranes, Revelino va sortir trois albums dans les années 90,…
  • 10000
    Le monde de la pop accueille aujourd'hui The Proper Ornaments, cousins venus d'Angleterre qui sortent ici leur premier album. J'aimerais pouvoir vous en dire beaucoup plus, mais je n'ai pas d'autre info. Ce que je peux vous dire sur sa musique en revanche, c'est qu'elle pourrait être comparée à une…
  • 10000
    Leur nom peut certes faire penser le contraire, mais Coastgaard sont vraiment des citadins. Né à Brooklyn, le groupe nous propose ici un deuxième album ensoleillé qui navigue entre influences rétro bien assumées et digérées et indie pop moderne. En douze titres courts, il parvient sans mal à nous convaincre…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *