GRAVE BABIES : Holographic violence

GraveBabies_LP2

« Holographic violence » a un look de disque industrialo-goth des années 90. Cet aspect délicatement suranné est un pari risqué pour une pochette en 2015. Mais le groupe de Seattle s’en fout. Mieux, il assume. Car « Holographic violence » a effectivement des influences de cette faste période musicale. Quelque part entre gothic rock, metal alternatif et rock industriel, le son du groupe est à la fois original et référentiel. Pour ma part, je pense à The cure, à Alice In Chains, à Yearning (la voix) et surtout à Pist On. Celui de « Exit wound » sur le premier album pour être très précis. Pour ceux à qui ça ne dirait rien et qui n’auraient pas envie de se taper la chronique dans ces pages (ouh, les vilain(e)s !), voilà un topo : un metal gothique industrialisé qui aurait bien bouffé de la cold wave, et régurgiterait le tout en une mixture à la fois catchy, sombre et lancinant, usant de temps en temps de grosses grattes bien grasses, mais le plus souvent de sonorités post punk / cold wave typiques. Ce deuxième album aux textes très science-fiction est plutôt bien foutu dans l’ensemble. Traversé d’un vent de nostalgie aux effluves tenaces, il plaira aux habitants des deux mondes : celui des ténèbres les plus profondes et celui des pop songs tristes !

Site officiel

Related Posts

  • 10000
    Les années 90 ont vu un nombre de formations américaines se lancer dans le metal gothique, dans le sillon d'un Type O Negative ou d'un Paradise Lost. En fait, c'est une horde de suiveurs qui sortiront de terre avec plus ou moins de succès et de personnalité. Les petits rigolos…
  • 10000
    Moi, un truc qui est décrit comme le « Pornography » de The Cure réactualisé et joué par un français avec un esprit grunge, je n'y peux rien, ça m'excite. Heureusement, parce que cette pochette mi-jacky mi-ringarde n'incite pas forcément le quidam à pousser sa curiosité plus loin. Et pourtant, ces sept…
  • 10000
    En un peu plus d'une vingtaine d'années, le révérend Marilyn Manson est passé de vilain épouvantail de l’Amérique bien-pensante à une simple constante de l'équation, revenant périodiquement foutre un peu le boxon, histoire de montrer qu'il est encore capable de faire peur, qu'il reste le taulier. Un peu comme Alice…
  • 10000
    Sorte de supergroupe du metal underground avec des morceaux de Kayo Dot, Dysrhytmia et Gorguts, Vaura a la particularité d'essayer de mélanger ses nombreuses influences, situées en territoire metal, gothique ou expérimental, ce qui aboutit à un résultat assez original, quelque part entre Supuration et Moonspell avec un certain penchant…
  • 10000
    Je sais de King Dude que c'est tout d'abord le propriétaire d'une marque de fringues goth mais qu'il aime aussi la musique, de préférence bien dark. Membre de plusieurs formations de plusieurs bords différents (black metal, hardcore metal), il signe également des disques sous son nom propre, dont ce "Fear"…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *