FRAIL BODY : A brief memoriam

Evolution furieuse du hardcore, excroissance de l’emocore, le screamo est un compromis qui peut s’enorgueillir de compter quelques représentants assez doués. Parmi eux, on va pouvoir citer Frail Body à l’avenir. Le trio de Rockford, Illinois nous gratifie ici de son premier album, qui prend un malin plaisir à nous envoyer dans les cordes tout en procédant à une thérapie. Bon, pour être honnête, « A brief memoriam » a plutôt une tronche d’ep ; en sept titres et 21 minutes, il a beau envoyer sévère, ça reste court. « Pastel », première salve, nous assène un uppercut direct. « Your death makes me wish heaven was real » nuance le propos, intégrant du pur emo dans l’équation. « Aperture » est beaucoup plus ramassé et frontal. « Traditions in verses » est un concentré de cyclothymie, et « Cold new home » navigue dans les mêmes eaux. « At peace » est plus anecdotique, se contentant de poser une ambiance. Enfin, « Old friends » s’avère un peu trop longue à démarrer pour moi. Pourtant, c’est avec une bonne impression que je sors de cet ep. Pourtant, le screamo de Frail Body est tout ce qu’il y a de plus convenu, et les sentiments dépeints sont des poncifs du genre. Mais quelque chose fait que ça marche, et même si je ne comprends pas pourquoi, j’y retournerai avec plaisir.

Facebook

Instagram

Paroles de l’album

Related Posts

  • 10000
    Avec un nom comme ça, je ne m'attendais pas vraiment, tout en étant bien au courant que j'avançais en territoire emocore, à un bon gros riffs d'entrée et des influences punk / hardcore aussi marquées. Ben oui, neuneu, c'est parce que c'est du screamo, entends-je au fond. Bah oui, du…
    Tags: c'est, album, a, ne, screamo, hardcore, emocore
  • 10000
    Si l'emocore n'est plus trop dans l'air du temps, ça n'empêche pas quelques formations de le pratiquer intensément. Chiodos, qui a récemment vu son line-up une nouvelle fois modifié avec la réintégration d'ex-membres, pratique le genre depuis 2001, d'une façon plus ou moins pop. Ce quatrième album, et premier à…
    Tags: plus, quelques, genre, titres, c'est, screamo, emocore
  • 10000
    Pur produit de la société américaine, le floridien Underoath mélange sans hésiter emocore et foi chrétienne. Et loin d'être indigeste, sa musique gagne franchement à être connue. A ce titre, il y a deux ans, « Define The Great Line » établissait les jeunes gens comme valeurs sûres d'une scène surpeuplée, en…
    Tags: plus, a, in, emocore, emo
  • 10000
    Voici un jeune groupe anglais pratiquant un rock émo lorgnant plus vers le rock pêchu que vers les intonations hardcore. Alors, mou du genou Forever Until October ? Ben oui, un petit peu quoi...Certes, les guitares sont de sortie, et il serait dommage de faire du screamo avec un aussi…
    Tags: plus, on, reste, hardcore, screamo
  • 10000
    Camarades de chambre de Cortez, les suisses de Berserk For Tea Time ont en commun avec ces derniers le côté évolué et progressif de leur hardcore. Tantôt classique, foutraque, ambiancé ou rock, "Ink...And Paper", qui lorgne autant du côté du screamo que du post hardcore ou du mathcore, n'est pourtant…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *