VULVES ASSASSINES : Godzilla 3000

Vulves Assassines. Un petit nom charmant comme ça annonce la couleur d’entrée. Et même le style, si on veut aller plus loin ; ça sent le painque à plein nez, ça madame, comme aurait pu le dire feu l’ami Derrick, l’une des muses de ce groupe du 9-3 qui mélange electro punk et légères influences hip hop. Et qui ne fait pas dans la gastronomie, que ce soit niveau paroles ou musique, est-il besoin de le préciser ? Entre le Schlaasss de « Salope » et le Sexy Sushi de « Enfant de putain / Salope ta mère ». Sale, irrespectueux, violemment féministe, « Godzilla 3000 » cherche-t-il juste à choquer ou porte-t-il un message ? Bien sûr qu’il n’est pas aussi creux. Derrière des rimes qui amusent, des titres qui font jubiler, on trouve des positions. Pro-avortement (« Un oiseau au paradis »), prenant le contre-pied de notre société patriarcale, s’émancipant de leur statut de faible femme (un peu partout), prenant le contrôle de leur désir et de leur libido (« J’aime la bite mais pas la tienne »), et attaquant les lieux communs (« Bien-être », « Chômeur branleur »…), les Vulves Assassines ont beau aimer amuser la galerie, jouer la carte du jeu de mot, du douzième degré, elles ne veulent pas être juste un clone ni un glaviot de plus sur le visage d’une variété trop proprette. Et c’est tant mieux. Toutefois, pour y arriver, il faudra qu’elles s’écartent un peu à l’avenir du chemin tracées par leurs aîné(e)s. En attendant, « Godzilla 3000 » reste une sortie hors normes, et donc il est important de se la mettre sous la dent au plus vite.

Facebook

Instagram

Related Posts

  • 10000
    Quelque part entre Sexy Sushi et Kap Bambino, le trio de St Etienne Schlaasss fait dans l'electro punk volontiers provocateur et cru. Sa carte de visite, il nous la balance à la gueule en quatre titres sales et directs. Le groupe a l'intelligence de se partager le micro, ce qui…
  • 10000
    Affreux, sales et méchants, les stéphanois avaient titillé ma curiosité en 2014 avec un premier ep bien vicieux. Même pas un an plus tard, les revoilà avec un long toujours aussi violent et outrancier, où ils reprennent d'ailleurs « Salope », peut-être leur titre le plus marquant. En 14 titres et 3…
  • 10000
    Ceux qui ont cru que le duo déglingo Schlaasss s'était calmé à la suite de leur très réussi teaser déguisé (un canular qui a bourré le mou aux plus crédules, pipeautant qu'ils avaient signé chez Sony et du coup s'étaient prostitués musicalement) en seront pour leur frais. Schlaasss est toujours…
  • 10000
    Celui-ci, on peut dire qu’il s’est fait attendre. Bon, ok, peut-être pas tant que ça, mais je dois avouer avoir la musique des bordelais dans la peau depuis leur « Blacklist » de 2009. C’est que leur electro punk, plus chiptune que Crystal Castles et plus punk que les autres formations chiptunes…
  • 10000
    Dookoom s’est depuis ses débuts fait le chantre d’une trap / electro punk / hip-hop brutale, sombre et frontale, une musique de francs-tireurs et activistes d’Afrique du Sud autant que de bad guys qu’on aimerait pas croiser dans une ruelle sombre de Cape Town. Selon le label, si Dookoom se…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *