BAD SECTOR : Chronoland

badsector_chronoland

Massimo Magrini, l’homme derrière Bad sector, a tout l’air d’être un passionné de technologie. Le nom de ce projet tout d’abord, rappelant l’informatique. Puis la singularité de son approche : il propose ici 12 titres dont le titre est forcément un mot de cinq lettres terminé par un « s ». Enfin, bien sûr, le style dark ambiant étrange et spatial du musicien est hanté par des signaux parasites, des éléments électro-acoustiques improbables dans notre univers, des messages enregistrés d’un autre temps et des ambiances science-fiction. Le tout concours à faire de ce neuvième album fraîchement réédité une curiosité, et ce même dans le microcosme dark ambiant où beaucoup a déjà été fait. « Chronoland », c’est un peu la musique que pourrait écouter le Dr Manhattan des Watchmen ; une musique hors du temps et de l’espace, extra-terrestre au sens propre. Alors si ça vous intrique, vous savez où cliquer !

Site officiel

Related Posts

  • 10000
    Après quelques recherches, j'ai compris pourquoi le nom de Kammarheit me disait quelques chose, tout en ignorant complètement dans quel contexte je l'avais croisé. Kammarheit est en fait un one-man band oeuvrant dans un dark ambiant qui, comme le veut le genre, s'avère angoissant et claustrophobe à souhait. Et Kammarheit…
  • 10000
    Quoi de mieux que le dark ambiant pour évoquer la mort, ou plus exactement le deuil ? Kreng, one-man band belge spécialiste du genre, nous présente à travers ce cinquième album son interprétation des cinq phases du deuil, auxquelles il en ajoute juste une petite sixième, juste comme ça, pour déconner.…
  • 10000
    Extreme Precautions, c'est le nouveau joujou de Mondkopf, dont le très bon « Hadès » est chroniqué dans ses pages. On connaît l'attachement et le talent du bonhomme pour la techno ; pas de raison que ça change. On connaît aussi son goût plus récent pour les ambiances abyssales et la violence sourde.…
  • 10000
    Dans la catégorie "musique qui fout la trouille", je demande Apocryphos. Pour les connaisseurs (dont je ne suis pas, là pour le coup), ce projet est né de la séparation de Psychomanteum, autre projet dark ambiant, dont ce premier album est vraiment dans la continuité. Après trois écoutes, je suis…
  • 10000
    Dominick Fernow, le joyeux drille derrière Vatican Shadow, sévit depuis de nombreuses années au sein de la scène électro alternative, celle qui déconstruit, qui agresse, qui fait suer du cerveau plutôt que des guibolles. Ce qu'il propose ici, c'est un dark ambiant industriel répétitif, presque tribal, donc plus rythmé que…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *