THE VIDEOS : Drugs

Le féminisme ne passe pas toujours par un combat digne et pacifique. Certaines idées passent plus facilement avec un coup de tête – balayette. Je ne dis pas que The Videos, jeune groupe parisien, est fondamentalement féministe, non. Il y a même des chances que le groupe ne soit absolument pas intéressé par le sujet ; n’ayant pas les paroles sous la main, le mystère reste entier. Mais il fait peut-être plus pour la cause féminine qu’une centaine de marches pacifiques. Laura, la chanteuse, y éructe, vocifère et miaule selon ses envies. « Drugs » est un concentré de punk et rock alternatif qui rappelle franchement certaines formations des années 90 du mouvement Riot grrrl, Bikini Kill en tête. Donc, « Drugs » ne fait pas dans la délicatesse, ce qui n’empêche pas quelques passages et titres moins frontaux. Bon, bien sûr, en 24 minutes, le tout passe très vite, et on retiendra surtout de ce coup d’essai son côté bien « in your face » et agréablement rétro. Mais surtout, on en sortira avec une impression d’une œuvre pensée, maîtrisée et bien balancée, comportant quelques titres imparables. Bien joué.

Site officiel

The Videos : Drugs

Related Posts

  • 10000
    Avec sa pochette bien WTF et son titre un peu téléphoné (cherchez un peu, il a déjà été utilisé des dizaines de fois, y compris en musique), on ne donne pas forcément le bénéfice du doute à « Apocalipstick ». Et puis on se renseigne un peu, et on découvre qu'il s'agit…
  • 10000
    Punk, ça veut encore dire quelque chose pour vous ? Et bien pour les petits gars de l'Ontario, ça a encore une signification. Bruyante, sauvage, sale, la musique du groupe rappelle pas mal de groupes nineties du punk le moins pop, du rock alternatif et du noise rock. « Higher power » ne…
  • 10000
    Un groupe comme Dilly Dally pose question. Parce que le combo de Toronto revisite un genre très couru en ce moment, le rock alternatif / indé nineties. Et si j'apprécie (et paf, j'ai pété le suspense), comme certainement pas mal de gens de ma génération, je me demande si « Sore »…
  • 10000
    Ce sont des choses qui arrivent : je ne sais pas d'où sort ce disque, ce qu'a fait le groupe avant, et je m'en fous. Parce qu'avec ses airs de ne pas y toucher, « Nothing left to lose » a une belle petite gueule de pépite indie. Très nineties, très rock alternatif,…
  • 10000
    Troisième album pour les Pennsylvaniens de Creepoid. Voix détachée, triturations soniques, sonorités distordues, pesanteur rythmique transformant l'espace sonore en étuve, et une certaine idée, tordue mais tout aussi valable, de la pop song : le groupe nous la joue noisy pop, rock alternatif, shoegaze, pop indé, ou plutôt un peu de…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *