PUDDLE SPLASHER : Separate states

puddlesplasher_separate

Fondé en 2014 dans le New Jersey, Puddle Splasher n’affiche que peu d’expérience au compteur, mais déjà des influences qui l’honorent, loin des circuits principaux de la pop indé. En fait, son facebook ne cite comme influence qu’un seul nom : David Bazan. Effectivement, on peut souvent penser au rock alternatif de Pedro The Lion en écoutant ce premier opus. Mais il pourrait auusi bien vous évoquer le Weezer de Pinkerton, et toute cette époque où le son crunchy des guitares s’accommodait fort bien d’une certaine mélancolie et d’un format très pop, tout en n’écartant pas la possibilité de faire un tour en territoire emo. Alors nostalgique Puddle Splasher ? Oh oui, définitivement. Certes, le son de « Separate states » n’est pas encore trop daté, mais quand même, il est inutile de s’y aventurer si vous n’êtes pas sensible à la bonne musique rock indé des nineties. Heureusement, le groupe rend hommage à cette époque en pondant des titres qui ne donnent jamais envie de passer à autre chose : l’album est un enchaînement de pop songs imparables, que celles-ci soient énergiques ou plus intimistes. Inutile donc de vous citer les plus réussies ; aucune n’échappe à la règle. A recommander !


Paroles de l’album

Site officiel

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *