MURDER BY DEATH : Red Of Tooth And Claw

murder by death red

Quatrième album pour Murder By Death, et premier chez Vagrant, qui ne s’est pas trompé en signant ces très talentueux adeptes du country punk. Ce disque fait vraiment le lien entre Nick Cave, Johnny Cash et Sixteen Horsepower. Dès le premier titre, « Comin’ Home », gothique en diable, on est une fois de plus conquis par le son si particulier du groupe, très américain mais à la fois assez moderne pour ne pas être confondu avec un autre. Peut-être à cause de ses influences psychobilly ? Ou de la voix d’Adam Turla, qui trouve sa place parmi celles de Nick Cave et celle d’Eddy Vedder ? Bien sûr, « Red Of Tooth And Claw » n’est pas l’album ultime, et donc pas exempt de défauts ou de titres un peu plus faiblards, mais c’est tout de même un sacré bon disque, et il serait dommage pour vous, qui aimez votre rock mâtiné d’influences americana, de vous en priver !

Paroles de l’album

Site officiel

Related Posts

  • 10000
    J'ai aimé Murder By Death. Je l'ai aimé pour la singularité de sa musique, rock indé infusé au country-punk et au gothabilly, pour sa noirceur et son cynisme, pour la rage peu contenue de ses compositions, pour la voix reconnaissable entre mille de son leader. Mais comme souvent lorsqu'on aime,…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *