MGMT : Congratulations

mgmt congratulations

Surprise ! Le nouveau MGMT n’a plus grand chose à voir avec l’ancien ! Pas plus accessible au commun des mortels, pas moins fou et original, juste différent. L’électro est ici digérée et intégrée au sein d’une sorte de pop psyché expérimentale, qui regarde autant dans le rétroviseur que vers l’avenir. Il y a fort à parier que ce « Congratulations » n’aura pas le même destin qu’«Oracular Spectacular », mais il n’en est pas moins intéressant. Le groupe prouve ici qu’il n’avait rien d’un (talentueux) escroc, en évitant la redite. On entend ici du T-Rex, du Beach Boys, des bribes de la première période, une certaine vision du rock progressif… Mais loin d’être un capharnaüm, l’album est un recueil de titres suffisamment bien structurés pour plaire sans que l’on ait à éteindre les lumières et s’éloigner de toute forme de bruit pour en saisir la portée. Enfin, en même temps, c’est un fan de rock progressif italien 70’s qui vous le dit… En tout cas, après un coup de maître pareil, on ne pourra plus taxer MGMT de « champions de l’esbroufe »; les américains sont bien de très bons compositeurs !

Paroles de l’album

Site officiel

MGMT : Congratulations

MGMT : Flash delirium

Related Posts

  • 85
    Après le New York hardcore, Full Blown Chaos nous fait le coup du New York metalcore. Brutale et sans compromis, la musique de ce premier album s'adresse directement aux plus durs d'entre vous. Car malgré une pointe de mélodie par-ci par-là, les treize titres de ce premier opus sentent la…
    Tags: de, à, un, plus
  • 82
    J'étais de ceux que « In Rainbows » a déçu. Trop propret, trop facile, comme si une certaine convenance musicale de la part du groupe devait contrebalancer l'audace commerciale, le doigt d'honneur tendu nonchalamment aux majors et à leur modèle économique en fin de vie. Ok, c'est bien beau les idées, mais…
    Tags: de, plus, un
  • 82
    Les Marseillais de Dagoba sont sur une pente ascendante depuis un bon petit paquet d'années, et font tout pour rester sur le devant de la scène, s'imposant un rythme de croisière, une qualité compositive et une puissance rares. Bon, certes, la recette bouge peu ou pas du tout (ici, un…
    Tags: de, un, à
  • 81
    Puressence est une formation anglaise qui pratique une pop indé assez mélancolique et poignante, avec la particularité de comporter un chanteur à la voix très androgyne (pour tout dire, j'ai longtemps cru qu'il s'agissait d'une chanteuse). Et l'air de rien, c'est un groupe qui vient d'atteindre ses 19 ans de…
    Tags: de, un, plus, à
  • 80
    Tous les fans de metal extrême qui ne connaîtraient pas encore les italiens d’Ephel Duath devraient rougir de honte après l’écoute de ce nouvel opus. Pas beaucoup plus que pour le précédent, me diront les initiés, mais plus le temps passe, et plus leur faute s’alourdit. Un petit point d’histoire…
    Tags: de, un, plus, à

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *