AVERSION’S CROWN : Hell will come for us all

Quatrième album pour la horde de Brisbane, qui a cette fois choisi de s’écarter de son concept aliencore pour traiter de sujets plus proches de nous, pauvres humains, qu’ils soient sociaux ou historiques. c’est aussi l’occasion pour Aversion’s Crown de nous présenter son nouveau vocaliste, Tyler Miller, qui n’a rien à envier aux précédents, précis et virulent comme il se doit. On sent aussi, à l’écoute de ce disque, que le combo a décidé de muscler son jeu et le rendre plus comparable à celui des formations américaines ayant le vent en poupe ; moins de plans grind, plus de refrains en voix claire ou presque, un peu moins de chaos de manière générale. Ce qui peut fâcher sur le papier. De fait, ce disque est un peu plus convenu que les précédents, et moins « surprenant », même s’il reste truffés de plans techniques et atmosphériques, souvent fondus entre eux, ce qui apporte une atmosphère unique. Mais il est indéniablement plus carré, puissant et immédiat. Est-ce que l’un compense l’autre ? A l’heure actuelle, avec le peu de recul que j’ai, je ne saurais le dire. En tout cas, « Hell will come for us all » est intéressant par sa manière de contourner en douceur le genre, sans qu’on s’en rende vraiment compte à la première écoute. Mais petit à petit, les côtés rampants ou atmo font leur chemin et s’imposent face aux passages plus classiques, et au final, c’est ce que je retiendrais d’un tel album, qui délivre ses secrets plus lentement qu’on ne pourrait le penser, ce qui est gage de longévité et qualité.

Facebook

Instagram

Paroles de l’album

Related Posts

  • 10000
    Formation australienne, Aversions Crown pratique un deathcore brutal et mélodique à la fois oeuvrant dans un univers de science-fiction. Original ? Pas vraiment. D'autres s'y sont déjà essayé, et ils sont d'ailleurs en tournée bientôt avec Rings of Saturn qui partage la même orientation. Mais au moins, on ne peut pas…
    Tags: aversions, crown, a, plus, disque, on, album, ne, death
  • 10000
    Les américains Rings Of Saturn font partie de cette frange de formations mêlangeant death metal, deathcore et science-fiction. Par ici, on a déjà parlé d’Aversions Crown, qui a d’ailleurs déjà partagé l’affiche avec eux. Bref. « Ultu ulla » est le quatrième album de ces trublions de la fameuse Bay Area, et…
  • 10000
    En 2015, « Soul sphere » m'avait à la fois rassuré sur la capacité du groupe à rebondir, se renouveler. Bon, bien sûr, il m'avait aussi fait entrevoir comment ça pourrait tourner si le groupe avait quelques mauvaises idées. Heureusement, celles-ci ont totalement disparu sur ce nouvel ep, plus brutal, sorte de…
    Tags: plus, progressif, on, ne, aux
  • 10000
    Allier violence et subtilité, ce n'est pas donné à tout le monde, et c'est une voie difficile. C'est pourtant celle qu'ont choisi les australiens de Ne Obliviscaris. Et comme souvent dans ce genre musical (le metal progressif, bien que celui-ci soit extrême ici), on a affaire à un album-concept. Et…
    Tags: ne, on, progressif

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *