THE MOON AND THE NIGHTSPIRIT : Aether

Le précédent effort du duo hongrois, « Metanoia », était sorti en 2017. Fidèle à lui-même, le groupe y dévoilait un pagan folk aux accents heavenly ou plus sombres, mais toujours en prenant soin d’occuper au maximum l’horizon sonore. Pas forcément en chargeant d’éléments divers et en les superposant, mais plutôt en étirant ses mélodies et effets pour accentuer la dramaturgie de l’ensemble. On remarque assez vite des effets plus progressifs au sein des sept titres de cette nouvelle offrande, qui gomment pas mal la coloration neo médiéval des précédents. Tout ceci participe de l’ambiance particulière de ce disque, plus proche des cieux que de la terre nourricière, comme le suggèrent d’ailleurs l’artwork et le titre. Est-ce que les fans suivront The Moon And The Nightspirit dans ce périple ? La plupart, probablement ; la musique du projet sur ce septième album, pas tant éloigné que ça des précédents, mais juste assez pour qu’on ne le confonde pas avec les précédents. « Aether » est donc un petit tournant dans la carrière de la formation, qui continue d’utiliser des instruments traditionnels et leur langue natale pour personnaliser un peu plus leur style. Et ça marche ; encore une fois, c’est un album extrêmement équilibré, fin, riche et beau que nous offre le duo, mais il a en plus l’avantage d’être différent.

Facebook

Related Posts

  • 10000
    Le duo hongrois est de ces artistes qui gravitent autour de plusieurs univers sans appartenir à aucun. Lesquels ? Le metal (mais pas une trace de metal ici), le neo médiéval (mais on se situe plutôt en territoire folk heavenly / pagan) et le gothique (mais bien que chaque sortie soit…
    Tags: the, and, nightspirit, metanoia, moon, disque, folk, on, assez, s
  • 10000
    Je l’ai déjà dit, je suis assez sensible à la musique d’Amalie Bruun alias Myrkur, mais aussi et surtout à sa démarche artistique consistant à allier la beauté diaphane de l’heavenly à la noirceur répugnante du black metal. Il y a là quelque chose qui tient du génie, quelque part…
    Tags: d, a, n, on, plus, heavenly, titre, s, beau, duo
  • 10000
    Certains groupes aiment semer le trouble d'un point de vue musical. Le hongrois Tamas Katai, tête pensante de Thy Catafalque, et seul aux commandes depuis 2011, est de ceux-là. Bien que toujours ancré en territoire (extrême) metal, il n'hésite pas depuis des années (« Meta » est le septième album) à aller…
    Tags: toujours, on, plus, ne, groupe, folk, heavenly, riche, hongrois, neo
  • 10000
    Quelque part entre l'heavenly et le cauchemar, le grandiloquent et l'intimiste, la caresse et l'écorchure, ce nouveau projet français prend racine sur un territoire vierge issu de l'imagination fertile de sa créatrice Laure Le Prunenec. Il faut dire que la brune a été à bonne école, collaborant avec le fou…
    Tags: musique, disque, gothique, toujours, beau, a, projet, d'éléments, rock, aux
  • 10000
    De tous temps, nombreuses ont été les formations à s'arracher la filiation de l'oeuvre de Tolkien et vouloir en être traduction musicale parfaite. Les russes de Caprice ont ceci pour eux qu'ils sont arrivés à se faire signer au moment où on avait une certaine soif d'en découdre avec l'oeuvre…
    Tags: album, musique, plus, neo, heavenly

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *