SLAYER : World Painted Blood

slayer-world-painted-blood

N’ayant jamais été un grand fan de Slayer, je continue tout de même à écouter chaque nouvelle sortie du groupe, en attendant l’éventuelle révélation. Hélas, ce n’est pas ce « World Painted Blood » qui changera la donne. On retrouve les soli typiques de Kerry King, la voix si particulière de Tom Araya, les thèmes chers au groupe (guerre, torture et horreurs en tous genres), les riffs musclés, les influences punk et hardcore. Mais Slayer a ralenti le rythme, semble un peu plus fatigué et globalement moins inspiré, comme si la machine tournait plus par habitude que par motivation. On décèlera aussi ça et là un peu plus de mélodie, quelques tentatives de modernisme assez réussies (dont un passage très intéressant sur « Human Strain ») et un chant plus varié pour Monsieur Araya (écoutez donc « Playing With Dolls » !). Un changement dans la continuité qui ne dérangera certainement pas les fans, les éléments clés de la musique des thrasheurs étant pour la plupart conservés (c’est le mot). Mais Slayer vieillit, c’est un fait. Et devrait peut-être apprendre à ralentir son rythme de croisière, ce qui lui permettrait aussi de proposer des albums plus percutants et réfléchis, plutôt que de sortir un disque tous les deux ans dont un bon tiers ne fait que remplir un contrat déjà honoré depuis longtemps.

Paroles de l’album

Site officiel

Slayer : World painted blood

Related Posts

  • 81
    J'étais de ceux que « In Rainbows » a déçu. Trop propret, trop facile, comme si une certaine convenance musicale de la part du groupe devait contrebalancer l'audace commerciale, le doigt d'honneur tendu nonchalamment aux majors et à leur modèle économique en fin de vie. Ok, c'est bien beau les idées, mais…
    Tags: de, plus, un
  • 75
    Du film de Zack Snyder, délire geek pseudo métaphysique, ce qu'on retiendra surtout, outre un goût réaffirmé pour le grand spectacle et les effets visuels tape-à-l'oeil, c'est la bande originale. Elle aussi haute en couleurs, elle se caractérise par des reprises ou remixes très cinématographiques (forcément) de tubes rock de…
    Tags: de, un, plus
  • 73
    Cortez, trio suisse, n’est pas là pour vous offrir des fleurs. Non, eux, leur genre c’est plutôt l’attaque frontale, armés jusqu’aux dents et sans laisser de répit. Les 10 titres ici présents tapent là où ça fait mal, et ne ralentissent le temps que pour repartir de plus belle. Cortez…
    Tags: de, plus, un
  • 73
    Deuxième album pour ces suisses au nom difficile, évoquant certainement la ville du siège de la Nasa ukrainienne. Car d'espace, il en est question ici. Quatre titres pour plus d'une heure de musique, c'est vous l'aurez compris un voyage au coeur du post-rock qui nous est proposé ici. Mais pas…
    Tags: de, plus, un
  • 72
    Les fans de A Perfect Circle seront comblés d'apprendre que Billy Howerdel, ci-devant guitariste et fondateur du groupe, a décidé de s'émanciper, de sortir de l'ombre du grand Maynard James Keenan pour présenter un projet personnel, Ashes Divide. Bon, concrètement, c'est la voix qui fait la différence ici. Plus claire,…
    Tags: de, un, plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *