SAINT LEONARD’S HORSES : Good luck everybody

saintleonardshorses_goodluck

Lui, je ne l’ai pas vu arriver. De son angleterre natale, Saint Leonard nous envoie un premier album sympathique aux confins du rock retro et du rock indé. Les influences et époques s’entrechoquent, la voix très légèrement éraillée et pleine de charme de l’auteur se charge de lier le tout. Ainsi, si « Well well well » peut nous mettre sur la piste d’un folk indé spleenesque, « Long John Silver » recentre le propos sur un rock indé / alternatif des familles. C’est quelque part entre les deux qu’il faut chercher « Good luck everybody ». Un disque avec du caractère, des tripes mais un sens épidermique de la mélodie ; celle qui marque, celle qui marche. Et cette voix qui me rappelle autant Eddie Vedder que Dan Mangan… Tout ça aboutit à une petite heure de très bons titres mid-tempo traversés d’une mélancolie tranquille, d’une douceur nostalgique qui leur donne une patine automnale du meilleur effet. Oh, oui, vous pouvez me regarder de haut, mais vous ne ferez pas les malins longtemps en face de petites pépites comme « Goddess of electric gold », « Underwood milk », « Spooky lover » et, hum, un peu toutes les autres en fait. Simple et délicatement rétro, ce premier essai se place comme l’héritier rêvé d’une tradition qu’on croyait diluée dans la modernité crasse. Heureusement, on s’est trompé !

Site officiel

Saint Leonard’s Horses : The strangelove hotel suite

Related Posts

  • 10000
    Ce nom sonne familier à mes oreilles, mais je n'ai aucune idée d'où ou de quand cette impression me vient. Et que dire de ce titre d'album, qui m'évoque à la fois Thierry Lhermitte et un disque de Placebo ? Tout ça ne me dit rien qui vaille... Et pourtant, une…
  • 10000
    La loose. « I own you » est rien de moins que le cinquième album de Mick Flannery. Je n'ai même pas la queue d'une piste sur le bonhomme et son parcours. Et en écoutant la chanson-titre qui déboule dès le lancement de la galette, je suis direct sur une mauvaise piste :…
  • 10000
    Je fais partie de ceux qui ont plus apprécié le film "Into The Wild" que sa bande originale, composée et interprétée par monsieur Eddie Vedder. Oh, je la trouve très écoutable, mais de là à qualifier de géniales des chansons qui ne sont ni plus ni moins que de bonnes…
  • 10000
    C'est du Canada que nous vient ce trio au nom étrange, adepte de l'indie rock option folk, genre décidément très répandu de nos jours. "Mended with gold" est un troisième album qui éclipserait certainement ses prédécesseurs dans mon petit coeur de midinette de la musique si je les connaissais. Or,…
  • 10000
    D'emblée, la pochette de cet "Alias" des anglais me fait irrémédiablement penser à celle du "You all look the same to me" d'Archive, un groupe (et un disque) que j'ai en haute estime. Bon présage. Je me souviens avoir croisé le groupe sur des playlists, mais jamais je n'ai poussé…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *