MORBID SAINT : Spectrum Of Death

MORBIDSAINT-front

Ok, celui-ci n’est pas vraiment une nouveauté. En effet, lorsque « Spectrum Of Death » est sorti, en 1988, j’avais 9 ans. J’écoutais déjà du metal, certes, mais je n’étais pas expert au point de connaître toute la production thrash metal de l’époque. Contemporain de l’époque « Bay Area », Morbid Saint a juste eu le temps de sortir une démo, un disque et une autre démo avant de disparaître pour de bon. Pourtant, cet unique album n’est pas exempt de qualités. Ne vous fiez pas à la pochette qui rappelle (largement) Eddie, la mascotte d’Iron Maiden. Très brutal, le thrash de ce groupe du Wisconsin préfigure largement le death metal dans sa forme première. Tout y est ; les soli, la voix, le rythme, la rapidité d’exécution. Les similitudes avec le style de Death (le groupe) sont troublantes, les deux formations ayant d’ailleurs tourné ensemble et partagé le même manager ! Si la base est clairement thrash, c’est donc plus les fans de la première vague death qui seront intéressés par cette réédition, dont le caractère extrême le place comme un document d’archive.

Paroles de l’album

Site officiel

Related Posts

  • 71
    Alcest, c'est Neige, un garçon pour qui le black metal a toujours été un matériau de base et non une fin en soi. Parti du black metal donc, Alcest a façonné un monde vaporeux et mélancolique nourri d'influences diverses, et s'éloignant de plus en plus du métal, pour atteindre une…
    Tags: de, une, metal
  • 71
    Dismember est l'un des plus anciens groupes de death scandinave en activité. Et aussi l'un des plus malchanceux. Car Dismember n'a jamais bénéficié de la reconnaissance du public, faute de label ayant vraiment envie de s'investir, et d'attitudes parfois antipathiques. Le groupe est toujours resté dans l'ombre, à parfaire son…
    Tags: de, death, une

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *