MORGION: Clocked By Ages, Crowned In Earth

morgion clocked

J’avais déjà croisé Morgion dans les couloirs du doom à l’occasion de la sortie de son superbe « Solinari ». Mais, l’ayant perdu de vue depuis, je pensais (à regret) qu’il s’y était perdu à jamais. Je découvre aujourd’hui avec bonheur que je me trompais. Pourtant, je dois mettre un bémol à cette excitation passagère. Car Morgion a changé. Moins monolithique, plus rock ayant ajouté un timbre de voix plus clair à son art, essayant à l’occasion d’être un peu plus rentre-dedans, ou plus gothique su d’autres titres, la formation californienne (!) a préféré la mutation à une mort certaine dans un genre où les places sont chères et rares. Et y a hélas perdu de son âme, de sa magie. « Clocked By Ages, Crowned In Earth » est un bon album, sans plus. L’ensemble reste assez classique, comme si le premier Theatre Of Tragedy rencontrait un My Dying Bride moyen. Eh oui, n’est pas Swallow The Sun qui veut, et c’est bien dommage pour un groupe sur qui on aurait aimé pouvoir compter à l’avenir…

Paroles de l’album

Site officiel

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.