MOGWAI : Hardcore Will Never Die, But You Will

mogwai hardcore

J’avoue que, côté post rock, les pointures de chez Mogwai m’ont toujours laissé un peu tiède. Ce n’est pas faute d’avoir essayé, mais j’ai toujours eu le sentiment qu’il manquait un peu d’âme à leur musique, ou justement qu’elle se contentait de n’être que de la musique, alors que d’autres, chez Constellation notamment, se servent du post rock comme d’un exutoire, un vecteur d’émotions, une force motrice. Et cet album ne changera pas la donne pour moi. Réussi, sans aucun doute, maîtrisé, c’est certain, mais assez classique dans sa forme, cet album au nom excellent (ce qui est un peu la marque de fabrique des écossais) ne fera hélas pas date ; c’est un bon album de plus pour la formation autant que pour le genre. Bien sûr, les bons moments sont légion, et ce disque est également plus accessible que les précédents, mais il lui manque une part de magie, autant dans ses moments de furie rock que dans ses passages plus calmes et mélancoliques. Au final, un bon disque, de la part d’un groupe qui n’en a vraiment jamais fait de mauvais, mais qui peinera peut-être une fois de plus à convaincre les réticents.

Paroles de l’album

Site officiel

Mogwai : San Pedro

Related Posts

  • 82
    J'étais de ceux que « In Rainbows » a déçu. Trop propret, trop facile, comme si une certaine convenance musicale de la part du groupe devait contrebalancer l'audace commerciale, le doigt d'honneur tendu nonchalamment aux majors et à leur modèle économique en fin de vie. Ok, c'est bien beau les idées, mais…
    Tags: de, plus, un
  • 81
    Puressence est une formation anglaise qui pratique une pop indé assez mélancolique et poignante, avec la particularité de comporter un chanteur à la voix très androgyne (pour tout dire, j'ai longtemps cru qu'il s'agissait d'une chanteuse). Et l'air de rien, c'est un groupe qui vient d'atteindre ses 19 ans de…
    Tags: de, un, plus, une
  • 76
    Les suisses nous reviennent après un « Eternal » qui s’orientait vers plus d’électronique et un métal plus orienté vers la lumière que leurs débuts franchement black. Et ce « Reign Of Light » confirme la donne, même si la voix de Vorph s’oriente vers plus de hargne et de martialité, ce qui handicape…
    Tags: de, un, plus, une
  • 75
    Que retiendront les historiens du rock de Bush ? Pas grand chose diront les esprits chagrins... Un premier disque honnête mais franchement pas révolutionnaire qui les place leaders du « néogrunge anglais », un chanteur belle gueule et voix savamment cassée qui sait employer les roucoulades sans en faire trop, un style…
    Tags: de, un, plus, album, une
  • 75
    Du film de Zack Snyder, délire geek pseudo métaphysique, ce qu'on retiendra surtout, outre un goût réaffirmé pour le grand spectacle et les effets visuels tape-à-l'oeil, c'est la bande originale. Elle aussi haute en couleurs, elle se caractérise par des reprises ou remixes très cinématographiques (forcément) de tubes rock de…
    Tags: de, un, plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *