MICK FLANNERY : I own you

mick-flannery-i-own-you

La loose. « I own you » est rien de moins que le cinquième album de Mick Flannery. Je n’ai même pas la queue d’une piste sur le bonhomme et son parcours. Et en écoutant la chanson-titre qui déboule dès le lancement de la galette, je suis direct sur une mauvaise piste : je me crois au pays de l’oncle Sam. Avec son rock très folk, limite americana, sa voix qui me rappelle Dan Mangan mais qui pourrait bien évoquer un bon vieux routier du genre Springsteen, Mick Flannery fait plus que jeter un œil dans la vitrine. Pourtant, je suis à Cork, en irlande. Waw, intéressant. L’homme, ni bavard ni joyeux, signe ici treize chansons habitées d’un spleen troublant. Son timbre à la fois très sensible et très authentique peut aussi bien évoquer un Eddie Vedder en solo, en version plus rythmée et folk. « I own you » est de ces disques dont on décèle de suite qu’ils ne sont pas anodins. Plusieurs écoutes successives auront été nécessaires pour me convaincre de la valeur de ce disque, et surtout de sa profondeur. Que l’on soit bien clair : il est très rare que j’octroie le droit à un disque qui ne me convainc que moyennement au premier abord plusieurs autres chances. Mais j’y ai décelé quelque chose de subtilement magique, d’enfoui, une âme peu commune, un souffle l’habitant et le guidant, quelque chose de rare et de précieux en tout cas, qui m’a poussé et me pousse encore à y revenir. Peut-être trouverez-vous ce que c’est avant moi. Ou peut-être que non, et que vous aussi, vous écouterez « I own you » sans relâche pour le percer à jour. Tant mieux pour Mick Flannery !

Site officiel

Mick Flannery : I own you

Related Posts

  • 10000
    Ce nom sonne familier à mes oreilles, mais je n'ai aucune idée d'où ou de quand cette impression me vient. Et que dire de ce titre d'album, qui m'évoque à la fois Thierry Lhermitte et un disque de Placebo ? Tout ça ne me dit rien qui vaille... Et pourtant, une…
  • 10000
    C'est du Canada que nous vient ce trio au nom étrange, adepte de l'indie rock option folk, genre décidément très répandu de nos jours. "Mended with gold" est un troisième album qui éclipserait certainement ses prédécesseurs dans mon petit coeur de midinette de la musique si je les connaissais. Or,…
  • 10000
    Chuck Ragan, pour vous situer ce nom qui vous dit peut-être vaguement quelque chose, est le chanteur de Hot Water Music, groupe punk-hardcore / post hardcore / emo ricain. Inutile pourtant de vouloir comparer son parcours en groupe à ce "Till midnight", puisque cet album est le 4e effort solo…
  • 10000
    Sixième album pour les quatre de Stockholm ! Mais qui sont-ils me direz-vous ? Et bien je n'en sais pas plus que vous ! Bref. Ces jeunes gens expérimentés œuvrent dans un rock teinté de stoner et d'influences seventies. Le groupe a accueilli en ses rangs le batteur des Hellacopters,…
  • 10000
    Avec son nom évoquant un chef indien anobli, Lord Huron pouvait-il pratiquer autre chose qu'un genre en lien avec les racines, la terre ? Nous voici donc en présence d'un disque de folk rock teinté d'americana, aux accents pop assez marqués, par un groupe qui signe ici un deuxième album assez…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *