INFECTED MUSHROOM : Friends on mushrooms

infectedmushroom_friends

Étrange que ce « Friends on mushroom » soit le disque de ma première rencontre avec Infected Mushroom. Je connais ce duo israélien de nom depuis des années, et suis régulièrement intrigué par ses pochettes. Peut-être est-ce son style de prédilection, pas ma spécialité, qui m’en a éloigné ? Ou le fait que, justement, on m’a un peu matraqué son nom, causant un rejet ? Aucune idée, mais en tout cas, me voici face à son neuvième album, toujours dans un style electro / trance progressive / dubstep (pour faire court). Et hélas, comme je le pressentais probablement inconsciemment, ça ne passe pas. Je trouve cette musique redondante, sans grande imagination, bien trop produite et riche de passages très carton pour être parfaitement honnête. Curieux comme impression, que celle d’écouter une musique certes assez changeante et encore une fois riche, mais à la fois assez formatée et donc peu excitante. Oh, bien sûr, certains passages, certaines mélodies sont vraiment efficaces, mais dans l’ensemble, ce « Friends on mushroom » ne me passionne pas. D’autant plus que je me suis écouté la version deluxe, qui fait quasiment une heure quarante ; placer le message publicitaire pour nurofen ici. Je peux comprendre le succès du groupe, car ce qui est fait est vraiment très bien fait. Mais c’est justement cette perfection qui me gêne ; j’ai besoin d’un grain de sable dans la machine, celui qui fait tout dérailler et te fait dire « waw, c’est quoi ce truc de malades ? ». Je ne sais pas si le duo l’a perdu ou ne l’a simplement jamais eu, mais c’est en tout cas ce manque qui creuse la tombe de ce disque pour moi. Trop bon, mais trop con.

Paroles de l’album

Site officiel

Related Posts

  • 10000
    Je ne suis pas très doué en géographie. C'est même un euphémisme. Pour tout vous dire, la Macédoine, peut-être comme à vous (soyez sympas, dites oui !), m'évoque plus la cantoche qu'autre chose. Et ça m'évoque à vrai dire encore moins la musique. Mais bon, après tout, l'origine géographique n'a…
  • 10000
    Étrange que ce "Friends on mushroom" soit le disque de ma première rencontre avec Infected Mushroom. Je connais ce duo israélien de nom depuis des années, et suis régulièrement intrigué par ses pochettes. Peut-être est-ce son style de prédilection, pas ma spécialité, qui m'en a éloigné ? Ou le fait…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *