DR. ACULA : Slander

dr acula slander

Dr. Acula, ce n’est pas seulement le nouveau spectacle de Kamel Ouali. Dr. Acula (quel nom original, quel jeu de mot subtil) est un groupe ricain qui se définit comme formation de « party core ». Qu’est-ce que ça veut dire ? Que ces gusses nous pondent régulièrement des paroles rendant hommage aux bitures et autres grands moments d’insouciance estudiantine. Musicalement, ça se situe à la croisée des chemins du deathcore, du grind et du nu hardcore. Et c’est pas mal du tout, même si là, au débotté, sans les textes sous les yeux ni le décodeur de beuglements, on a forcément plus de mal à percevoir l’humour apparemment omniprésent du groupe. Restent 13 titres de très bonne facture, sans vrai temps mort, et surtout, variés ! Ici un clavier qui fout les chocottes, là une voix plus black, là-bas un sample inattendu, tout est bon pour différencier un titre de l’autre et faire en sorte que l’auditeur passe un bon moment et ait envie de revenir sur ce « Slander » dans sa totalité plutôt que de se repasser les deux-trois premiers titres parce que, « de toutes façons, c’est toujours la même chose ».Et rien que pour ça, on ne peut que féliciter le groupe. Alors quand en plus on constate que c’est réussi… 

Paroles de l’album

Site officiel

Dr Acula : Who you gonna call ?

Related Posts

  • 72
    Enslaved, on le constate depuis quelques années, a choisi le voyage comme ligne de conduite. Plutôt que de se choisir un genre musical personnel et de s'y arrêter, il a choisi d'évoluer par strate, redonnant sa vraie signification au qualificatif « progressif ». Car oui, Enslaved produit de la musique progressive. Pas…
    Tags: de, un, plus, groupe, on

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *